Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Laval : le collège Gerbault s'organise pour que le brevet se passe dans de bonnes conditions malgré la chaleur

-
Par , France Bleu Mayenne

L'examen du brevet qui devait avoir initialement lieu le 27 et 28 juin est décalé au 1er et 2 juillet à cause de la canicule. Les collèges, notamment mayennais, doivent faire face à ce contretemps et surtout, tout mettre en oeuvre pour que les élèves ne souffrent pas de la chaleur.

Le collège Alain Gerbault à Laval fait passer l'examen du brevet à 60 élèves cette année.
Le collège Alain Gerbault à Laval fait passer l'examen du brevet à 60 élèves cette année. © Maxppp - Maxppp

Laval, France

Les élèves qui passent le brevet ont quelques jours de plus pour réviser. L'examen était prévu ce jeudi 27 et ce vendredi 28 juin mais à cause de la canicule, il est décalé au lundi 1er et au mardi 2 juillet

Les températures devraient être moins élevées pour cette première semaine de juillet mais l'Académie de Nantes a quand même donné des recommandations aux chefs d'établissements pour éviter que les élèves ne souffrent trop de la chaleur. Elles vont par exemple être appliquées au collège Alain Gerbault, à Laval. 

Les salles vont être ouvertes très tôt le lundi matin, voire la veille

Les élèves de ce collège vont composer dans des salles orientées vers le Nord donc moins exposées au soleil mais il faut quand même s'organiser pour que l'air reste frais dans les salles. "Elles seront au minimum ouvertes très tôt le lundi matin, par les agents de service ou si nécessaire, le dimanche soir par l'équipe de la direction. Ce sera bénévole, cela fait partie de nos missions d'assurer les meilleures conditions", explique Patrick Dupré, le principal du collège Alain Gerbault. 

L'équipe prévoit donc aussi de baisser les volets pendant tout le week-end mais une fois les élèves rentrés dans les salles, la température risque d'augmenter au fil des heures : 

On a acheté près de 200 petites bouteilles d'eau et comme on a 60 élèves qui passent le brevet, on a de quoi faire"

Le principal indique aussi que le personnel est mis à contribution. "On a des surveillants de salles, on a également des personnes prévues dans les couloirs. Un jeune qui a un souci médical, qui se sent mal, est accompagné par un adulte dans le couloir pour marcher un peu et reprendre l'épreuve", souligne Patrick Dupré. Si un élève se sent vraiment mal, il peut être pris en charge par une infirmière, présente dans le collège pendant les deux jours d'épreuve.

Une session de rattrapage en septembre pour les absents

Pour cette session décalée, les collèges mayennais reçoivent aussi l'aide du Conseil Départemental s'il faut décaler des travaux ou pour prévoir la restauration par exemple. Le collège Alain Gerbault doit aussi gérer l'absence de certains surveillants, indisponibles sur ces nouvelles dates.

Pour les élèves qui ne pourront pas être là ce 1er et 2 juillet, l'Académie de Nantes précise aux petits Mayennais et leurs familles qu'il y a aura une autre session les 16 et 17 septembre prochain. Il faudra présenter un justificatif à son établissement avant le 2 septembre