Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le calendrier 2017 des ikastola fait polémique

jeudi 24 novembre 2016 à 1:47 Par Muriel Vitel, France Bleu Pays Basque

Il existe depuis près d'une quarantaine d'années. Il est devenu un objet traditionnel qui orne nombre de cuisines du Pays Basque, mais le sera-t-il toujours cette année ? Le calendrier 2017 des ikastola, les écoles en langue basque fait polémique à cause de certains clichés.

Le calendrier 2017 des ikastola.
Le calendrier 2017 des ikastola. © Radio France - Muriel Vitel

Bayonne, France

Au-delà des traditionnelles images de sages cartes postales, la danse basque, la pelote, la pêche, la tempête, le photojournaliste luzien Bob Edme, reporter à Associated Press et Mediabask, choisi par la fédération Seaska cette année, pour illustrer son calendrier, a également choisi d'intégrer des clichés de l'histoire récente.

C'est ainsi que l'on voit un défilé de manifestants, un enfant réfugié derrière un grillage en Palestine, la colère d un manifestant qui fait face à un policier ou encore et c'est la photo du mois de décembre, la photo du pape Jean-Paul II en visite à Lourdes en 2004, peu de temps avant sa mort.

"On y voit un vieillard malade, gardant un oeil attentif sur le monde" explique Bob Edme en parlant du Saint-Père.

Dernier cliché de l'année sur le calendrier 2017. Le pape Jean-Paul II, en visite à Lourdes, en août 2004 quelques mois avant sa mort. - Radio France
Dernier cliché de l'année sur le calendrier 2017. Le pape Jean-Paul II, en visite à Lourdes, en août 2004 quelques mois avant sa mort. © Radio France - muriel vitel

Cependant, le parti pris de la Fédération Seaska ne plait pas à tout le monde. Les images du calendrier sont "trop engagées", "choquantes" estiment plusieurs dizaines de parents d'élèves d'ikastola. Et ces derniers d'ajouter, que "ce genre de clichés n'a rien à faire dans ce calendrier, si ce n'est ternir l'image que prônent les Ikastola, à savoir "l'ouverture".

"C'est du photojournalisme !"

"J'ai voulu simplement montrer ce qu'était le métier de photojournaliste" explique Bob Edme. C'est aussi une tradition, la fédération des parents d'élèves des ikastola laisse carte blanche à un photographe pour illustrer son calendrier. Pour le Président de Seaska, Paxkal Indo, "il n'est pas demandé aux parents d'adhérer aux photos, mais juste de regarder la société telle qu'elle est" fin de citation.

Cliché du moi de Mai. La colère impuissante d'un manifestant qui fait face à un policier. - Radio France
Cliché du moi de Mai. La colère impuissante d'un manifestant qui fait face à un policier. © Radio France - muriel vitel

Tiré à 50.000 exemplaires, le calendrier est vendu au Pays Basque par les enfants et parents d'élèves au profit de leur ikastola (école en langue basque), chaque établissement utilisant les bénéfices comme bob lui semble. Il est vendu 4 euros l'exemplaire.

Un regard engagé pour le calendrier 2017 des ikastola.