Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le campus de Grenoble en fête pour la rentrée universitaire

-
Par , France Bleu Isère

Pour la quatrième année consécutive, l'UGA (université Grenoble Alpes) organise une grande fête pour la rentrée. A l'image des campus américains, il s'agit de développer l'esprit de cohésion et la fierté d'étudier sur le campus.

Le campus de Grenoble Saint-Martin d'Hères
Le campus de Grenoble Saint-Martin d'Hères - Université Grenoble Alpes

Saint-Martin-d'Hères, France

L'UGA c'est party ! Activités sportives, concerts, défis ludiques, le campus de Grenoble Saint-Martin d'Hères fête la rentrée et accueille dans la bonne humeur les quelques 19 000 petits nouveaux (dont 9000 bacheliers) sur un total de 48 000 étudiants. "L'idée c'est de développer l'esprit de groupe, la fierté d'être étudiant à l'UGA, le sentiment d'appartenance cette riche communauté, c'est un très bon moment pour tout le monde" se réjouit sur France Bleu Isère Patrick Lévy le président de l'UGA.

Cette fête a aussi permis de ringardiser les vieilles pratiques de bizutage, parfois pas très propres, lors des week-end d'intégration. "On peut faire des choses qui sont ludiques, intéressantes, festives tout en respectant la dignité et 'intégrité des personnes, faire en sorte qu'on ^porte des valeurs collectives.

des dispositifs pour limiter le taux d'échec

La rentrée c'est aussi, pour beaucoup d'étudiants, le début d'un nouveau défi auquel l'université doit répondre pour limiter le taux d’échec

"Tutorat, écoles d'été et autres dispositifs ont été mis en place pour aider ceux qui ont besoin d'un peu plus, ça ne garantit pas de réussir mais ce sont des éléments supplémentaires pour faciliter la réussite" explique Patrick Lévy qui se félicite aussi de la nouvelle procédure d'admission post bac  "parcours sup" en lien avec les lycées. Là ou certains syndicats étudiants dénoncent une sélection à l'entrée, Patrick Lévy lui voit plutôt un moyen d'orienter au mieux les néo-bacheliers. Patrick Lévy signale d'ailleurs qu'en cette rentrée, seule une vingtaine d'étudiants sur 48 000 sont toujours en attente d'une affectation.

Choix de la station

France Bleu