Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

PHOTOS - Le campus de l'université de Grenoble débloqué, des agents de sécurité déployés

lundi 16 avril 2018 à 20:39 Par Julien Morin, France Bleu Isère

La trêve pédagogique a débuté, mais l'activité continue sur le campus. Lundi matin, premier jour des vacances, l'Université Grenoble Alpes a procédé au déblocage des bâtiments barricadés. Des agents de sécurité sont déployés. Le Centre des langues vivantes lui est toujours occupé.

Le bâtiment Stendhal sur le campus de Saint-Martin-d'Hères gardé par plusieurs agents de sécurité
Le bâtiment Stendhal sur le campus de Saint-Martin-d'Hères gardé par plusieurs agents de sécurité © Radio France - Julien Morin

Saint-Martin-d'Hères, France

Tôt lundi matin, des agents de sécurité ont procédé au déblocage des bâtiments sur le campus de Saint-Martin-d'Hères. Depuis, ils sont une dizaine selon la direction de l'UGA (Université Grenoble Alpes), déployés pour une durée indéterminée, afin de dissuader de l'installation de nouvelles barricades. Les étudiants à l'origine de ces blocus n'ont pas chercher à réagir : "nous n'avions pas vraiment l'intention de tenir ces bâtiments pendant les vacances" précisent-ils. Ils envisagent toutefois de nouvelles actions à la rentrée, mais les agents de sécurité, eux, seront peut-être encore là.

Seul le Centre des langues vivantes (CLV) est toujours occupé par une quarantaine de personnes en moyenne, "des étudiants, en grande majorité" disent-ils eux-même. Ils mangent, dorment, vivent sur place. Tous les jours, des activités diverses sont prévues. Ils n'envisagent de lever le camp, "que si la loi Vidal est retirée, ou si on se fait expulser par l'Université... au choix !" Visite en photos.

La visite du Centre des langues vivantes (CLV) toujours occupé par les manifestants

L'entrée du Centre des langues vivantes (CLV) occupé par les étudiants - Radio France
L'entrée du Centre des langues vivantes (CLV) occupé par les étudiants © Radio France - Julien Morin
A l'entrée, le tableau des activités de la semaine est exposé - Radio France
A l'entrée, le tableau des activités de la semaine est exposé © Radio France - Julien Morin
Dans la pièce centrale du bâtiment - Radio France
Dans la pièce centrale du bâtiment © Radio France - Julien Morin
Une bibliothèque aménagée dans la pièce centrale - Radio France
Une bibliothèque aménagée dans la pièce centrale © Radio France - Julien Morin
L'amphi qui sert de salle d'étude et de lieux de rassemblement - Radio France
L'amphi qui sert de salle d'étude et de lieux de rassemblement © Radio France - Julien Morin
Une salle de classe réaménagée en cuisine - Radio France
Une salle de classe réaménagée en cuisine © Radio France - Julien Morin
Les toilettes... - Radio France
Les toilettes... © Radio France - Julien Morin