Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chef Thierry Marx à Limoges pour voir les stagiaires de sa formation gratuite "Cuisine Mode d'Emploi(s)"

-
Par , France Bleu Limousin

Le chef Thierry Marx était de passage à Limoges ce lundi au collège Ventadour. Il a rendu visite aux stagiaires de sa formation "Cuisine mode d'emploi(s)". Un stage gratuit de 11 semaines qui à Limoges intervient dans le cadre du plan Quartiers d'été 2020.

Thierry Marx a donné quelques conseils aux stagiaires lors de son passage à Limoges ce lundi
Thierry Marx a donné quelques conseils aux stagiaires lors de son passage à Limoges ce lundi © Radio France - Jérôme Ostermann

Il fait de son parcours un chemin à suivre pour ceux qui comme lui ont rencontré des difficultés avec l'école. Depuis 2012, le chef Thierry Marx propose des stages gratuits de cuisine avec le concours de nombreux partenaires. A Limoges, "Cuisine Mode d'Emploi(s)" est organisé dans le cadre du plan "Quartiers d'été 2020" dont le but pour l'Etat est de porter une attention particulière aux quartiers prioritaires et à ses habitants, durement touchés par l'impact social et économique de la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus Covid-19. Un stage à l'issue duquel ils pourront devenir commis de cuisine.

11 semaines pour devenir commis de cuisine

Des stagiaires aux parcours différents que Thierry Marx est venu voir ce lundi là où ils suivent leur formation au collège Bernart de Ventadour à Limoges. L’occasion de donner quelques conseils alors que certains d'entre eux terminaient la préparation d'une pâte brisée. "C'est super ! Ça permet de trouver un emploi assez stable dans ce que l'on veut faire" s’enthousiasme Sabrina qui à 24 ans rêve de faire de la cuisine son métier. Mais pour y arriver, pas le temps de chômer. Toutes les bases pour devenir commis de cuisine doivent être assimilées en seulement 11 semaines. De la cuisson des viandes et des poissons aux recettes incontournables de notre patrimoine culinaire.

On est dans le faire pour apprendre

Les stagiaires et leur formateur avaient tout prévu pour la venue de Thierry Marx mais aussi du préfet Seymour Morsy et du président du conseil départemental Jean-Claude Leblois
Les stagiaires et leur formateur avaient tout prévu pour la venue de Thierry Marx mais aussi du préfet Seymour Morsy et du président du conseil départemental Jean-Claude Leblois © Radio France - Jérôme Ostermann

"On est dans le faire pour apprendre" explique le chef, très connu du grand public depuis son passage comme jury dans l'émission Top Chef. "Pour moi, la scolarité a été très compliquée. Apprendre pour faire, ça n'a pas été mon truc" rembobine Thierry Marx. A ses yeux, ce genre de formations permettent d'apprendre différemment. Et pas besoin d'y passer 2 ans. "Il faut accélérer quand on le peut" estime t-il. D'où cette idée de stages gratuits de 3 mois sur les différents métiers de la cuisine, tout en aidant des personnes qui en ont besoin. En se montrant intransigeant vis à vis des candidats sélectionnés. Pas question d'être en retard ou absent. 

92% de retour à l'emploi depuis 2012 

A l'issue de ce stage intense qui se terminera par trois semaines en entreprise, les participants peuvent obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle, un diplôme reconnu par la branche. "Avec ce vrai diplôme, ils ont plusieurs opportunités. Dans 95% des cas, c'est d'intégrer une entreprise"explique le chef, fier de voir que ces stages amènent en moyenne à 92% de retour à l’emploi. "Mais cela peut aussi les ramener vers des filières plus scolarisées, ou avoir d'autres ambitions. Mais le fait de porter un projet pendant 11 semaines, c'est quelque chose d’extrêmement enthousiasmant" estime Thierry Marx, aussi généreux en cuisine qu'avec les autres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess