Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le coronavirus "sauve" 30 classes de la fermeture dans les écoles ardennaises

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les moyens supplémentaires débloqués par le gouvernement pour l’Education nationale en raison des circonstances exceptionnelles liées au coronavirus ont permis d’éviter la fermeture de 30 classes et la suppression de 17 postes dans les écoles ardennaises.

Une salle de classe primaire vide la veille de la rentrée
Une salle de classe primaire vide la veille de la rentrée © Radio France - Philippe Paupert

Le 27 mars dernier, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer promettait qu’en raison des "circonstances exceptionnelles", il n’y aurait "aucune fermeture de classe en milieu rural à l’école primaire sans l’accord du maire" à la rentrée 2020.  Cet engagement réservé aux communes de moins de 5000 habitants a bénéficié aux Ardennes. 

42 classes devaient fermer dans les écoles primaires du département, au vu de la baisse d’effectif attendue (584 élèves en moins). Finalement, 12 ont été rayées de la carte. 3 écoles ont gardé leurs portes ouvertes avec seulement 12 élèves inscrits. 

Seulement 19,8 élèves par classe 

La casse a également été bien moins lourde que prévue concernant les suppressions de postes. Les Ardennes ont perdu 3 professeurs des écoles au lieu des 20 annoncés. Là encore, la trajectoire a été corrigée par le ministère de l’Education nationale qui, en avril 2020, annonçait 1248 postes supplémentaires dans le primaire. 

En conséquence, les écoles ardennaises affiche une moyenne de 19,8 élèves par classe. Un nombre exceptionnellement bas, l’un des plus bas de France. "Il me semble qu’avec des effectifs de ce type-là, un travail de qualité pour compenser les inégalités qui se sont creusées pendant le confinement peut être réalisé", se satisfait le directeur académique des services de l’Education nationale dans les Ardennes, Jean-Roger Ribaud. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess