Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Falc, français facile à lire et à comprendre, un soutien pour les enfants handicapés à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

À l'Institut médico-éducatif des Isles à Auxerre, le Falc, facile à lire et à comprendre, aide depuis un an enfants et parents à la lecture de documents administratifs. Avec quelques petites astuces comme une idée par phrase, une taille de police plus grosse ou l'utilisation de pictogrammes.

À l'IME des Isles à Auxerre, le Falc est utilisé depuis un an, notamment par Véronique Doré (gauche), Othman (centre) et Cécile Thalen (droite).
À l'IME des Isles à Auxerre, le Falc est utilisé depuis un an, notamment par Véronique Doré (gauche), Othman (centre) et Cécile Thalen (droite). © Radio France - Lucas Archassal

Il a été impulsé par l'Europe dans les années 2000 : le Falc, facile à lire et à comprendre, facilite la lecture du français à des personnes en situation de handicap ou des étrangers. À l'Institut médico-éducatif des Isles à Auxerre, dans l'Yonne, on l'utilise depuis plus d'un an pour l'élaboration de documents administratifs. Tout y passe, des papiers d'admission à la liste de fournitures. Elle aide également les parents des enfants qui ne savent pas lire le français. 

La traduction en Falc, une activité qui demande du temps

Le Falc répond à plus de 50 critères comme placer les images à côté du texte, faire des phrases courtes ou utiliser une police claire et facile à lire. Ce qui rend la traduction longue et fastidieuse mais très utile pour ceux qui en bénéficient. « C'est rendre accessible des documents à la base rébarbatifs, du type documents administratifs, des projets de service ou même des recettes de cuisine », explique Cécile Thalen, directrice de l'IME des Isles d'Auxerre. Dans l'établissement, le personnel a débuté la traduction en Flac de documents à destination des familles des enfants de l'IME. 

C'est à cette occasion que Véronique Doré, secrétaire de l'établissement, a été formée à l'écriture en Falc. Elle a participé à la traduction d'un document pour la Caisse primaire d'assurance maladie avec Othman, un jeune enfant en situation de handicap : « En le simplifiant, nous avons mis un peu plus de deux mois. » Le duo s'est maintenant attaqué à la traduction d'une recette de cuisine, ce qui ravit Othman qui aime utiliser l'ordinateur. 

En haut, un document en Falc. En bas le même document avant d'avoir été traduit. Des pictogrammes et de la couleur ont été ajoutés. La police a été grossi et le texte simplifié.
En haut, un document en Falc. En bas le même document avant d'avoir été traduit. Des pictogrammes et de la couleur ont été ajoutés. La police a été grossi et le texte simplifié. © Radio France - Lucas Archassal

Répondre aux 53 critères du Falc sur chaque traduction demande du temps. Fin novembre, l'équipe de l'IME des Isles a pu tester pendant deux heures un logiciel de traduction. « On a hâte d'avoir ce logiciel pour travailler plus vite, réagit Véronique Doré. Tout se fait automatiquement, la mise en page, les retours à la ligne... Quand un mot compliqué est repéré, il est souligné en rouge et nous propose un synonyme. » Jusqu'à une validation du logiciel qui délivre un logo bleu, certification que le document est bien écrit en Falc.

Lirec, un logiciel participatif d'écriture en Falc 

Ce projet de logiciel s'inscrit dans le programme Simples qui vise à développer la simplification automatique ou semi-automatique de texte. « Avec Lirec, c'est plutôt du semi-automatique avec une intervention humaine et une implication des personnes en situation de handicap », indique Nadège Guillard, psychologue et chercheur à l'Établissement public national Antoine Koenigswarter (Epnak). 

« Le projet Simples est porté par Systran, leader français de la traduction, l'Epnak, le Lutin Userlab, un laboratoire en sciences cognitives de l'Université Paris 8, l'École pratique des Hautes études, Holken Consulting et BPI France. » Nadège Guillard

Le logiciel sera rendu publique et devrait faciliter la tâche de Véronique Doré et Othman à l'IME des Isles à Auxerre dans les prochaines semaines.
Le logiciel sera rendu publique et devrait faciliter la tâche de Véronique Doré et Othman à l'IME des Isles à Auxerre dans les prochaines semaines. - Lutin Userlab

Le logiciel va permettre l'automatisation des critères du Falc lors de l'écriture, un outil numérique « qui ressemble à un logiciel de traitement de texte », précise Nadège Guillard. Il sera néanmoins épuré pour que des enfants en situation de handicap puissent l'utiliser sans trop de problèmes. 

Et comme l'avait noté Véronique Doré lors du test de Lirec fin novembre à l'IME des Isles, le logiciel propose aussi un dictionnaire de définitions et de synonymes. « Quand on a des mots compliqués, il y a soit une explicitation qui va se faire pour une meilleure compréhension, soit une proposition de mots par lesquels la personne qui utilise le logiciel va pouvoir remplacer le mot compliqué en question », révèle Nadège Guillard.

Lirec devrait être disponible très bientôt à Auxerre. Il devrait l'être aussi pour le grand public en plateforme Web open source courant 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess