Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le futur "Boulevard Urbain Sud" pas le bienvenu devant le Lycée Perrin à Marseille

jeudi 7 juin 2018 à 17:58 Par Tony Selliez, France Bleu Provence

Une partie des professeurs de l'établissement sont mobilisés contre le chantier qui se déroule en ce moment sous les fenêtres de l'établissement : une autoroute urbaine, une 2 fois 2 voies

La future sortie du tunnel du Boulevard Urbain Sud, à proximité du Lycée Jean Perrin (Marseille, 13010)
La future sortie du tunnel du Boulevard Urbain Sud, à proximité du Lycée Jean Perrin (Marseille, 13010) © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Le futur "Boulevard Urbain Sud", n'est pas franchement le bienvenu devant le Lycée Jean Perrin, dans le 10e arrondissement de Marseille. Pas dans les conditions actuelles, en tout cas. Une partie des professeurs sont mobilisés contre le chantier qui se déroule en ce moment sous les fenêtres de l'établissement : une autoroute urbaine, une 2x2 voies, qui doit relier la L2 et l'A50 d'ici 2022.

Un peu plus de 8 kilomètres de voies nouvelles 

Le principal problème, c'est que devant le lycée -le plus gros de l'Académie avec ses 2400 élèves- les professeurs craignent pour la sécurité des élèves. Pour l'instant, il n'y avait face à l'établissement que des terrains vagues, et un terrain de foot qui, par ailleurs, occupait souvent les élèves. 

Le lycée Jean Perrin mobilisé contre le futur boulevard urbain Sud, à Marseille

"On voudrait juste que la sortie du tunnel se fasse 300 mètres plus loin (..) en plus l'accès au lycée n'est prévu que dans un sens. On connaît les jeunes. Ils ne sont pas forcément très prudents. Ils seront tentés de bifurquer, de couper.. c'est très dangereux" Céline est professeur de culture générale en classe préparatoire

Céline est professeur de culture générale en classe préparatoire "On voudrait que la sortie du tunnel se fasse plus loin, après le lycée"

Les terrains vagues face au Lycée Jean Perrin (Marseille). Bientôt ici la future 2x2 voies - Radio France
Les terrains vagues face au Lycée Jean Perrin (Marseille). Bientôt ici la future 2x2 voies © Radio France - Tony Selliez

Par ailleurs, il n'y aura a priori aucun mur de protection sonore par exemple.

Une couverture ?

Les professeurs mobilisés voudraient que la route, à cet endroit, passe dans un tunnel. Ou, que cette route, d'une façon ou d'une autre, soit recouverte ; par un parc aménagé par exemple. En fait, il y a un tunnel prévu juste avant d'arriver devant le lycée, mais la sortie de ce tunnel est justement pile poil devant l'établissement ; ils voudraient qu'il soit rallongé de 300 mètres.  Pour protéger les élèves des problèmes de sécurité routière. Mais aussi du bruit et de la pollution

"Des nuisances sonores et donc des difficultés de faire cours, fenêtres ouvertes, dès qu'il fait chaud, à la proximité d'une 4 voies (..) et puis une très grande inquiétude pour notre santé. On sait les effets désastreux des particules fines"Sophie professeur de Français, du syndicat CNT-SO

Sophie professeur de Français, du syndicat CNT-SO

Lors d'une réunion début avril avec le groupe Vinci, il a été indiqué que les plans sont bouclés. La phase de concertation publique est terminée Ces enseignants osent encore espérer un signe du rectorat, et des services d'hygiène et de sécurité

Le lycée Jean Perrin à Marseille - Radio France
Le lycée Jean Perrin à Marseille © Radio France - Tony Selliez