Éducation

Le harcèlement à l'école recule en France, une première depuis 20 ans

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 3 novembre 2016 à 3:00 Mis à jour le jeudi 3 novembre 2016 à 10:45

LEn France, 7 % des collégiens se disent harcelés sévèrement.
LEn France, 7 % des collégiens se disent harcelés sévèrement. © Maxppp - Alexandre Marchi

L'Education nationale organise ce jeudi la deuxième journée nationale de lutte contre le harcèlement. Cette année, l'accent est mis sur le cyberharcèlement. Pour la première fois depuis 20 ans, le harcèlement scolaire est en baisse de 15 % en France, d'après une étude de l'OMS.

L'Education nationale organise, ce jeudi 3 novembre, la deuxième journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. Cette année, l'accent est mis sur le cyberharcèlement, qui a pour spécificités de disséminer très rapidement les attaques, de favoriser le sentiment d'impunité, car ses auteurs sont souvent anonymes, et de laisser des traces numériques, qui échappent au contrôle du harcelé mais aussi du harceleur.

A lire aussi :

Le harcèlement au collège en baisse de 15 %

L'enquête 2016, réalisée sous l'égide de l'Organisation mondiale de la santé dans 42 pays auprès de collégiens, montre une baisse du phénomène en France, pour la première fois depuis 20 ans. Psychologique ou physique, le harcèlement aurait ainsi reculé de 15% au collège entre 2010 et 2014, selon l'enquête "Health Behaviour in school-aged children" conduite tous les quatre ans. La baisse la plus importante, selon les déclarations des enfants interrogés, est relevée en classe de sixième (-33%). Selon des études françaises, 7% des quelque 3,2 millions de collégiens se disent victimes de harcèlement "sévère", voire "très sévère".

La France tente de rattraper son retard

Très active chez nos voisins européens depuis la fin des années 1990, la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire fait l'objet d'un dispositif de plus en plus étoffé depuis seulement le début des années 2010 en France. Le numéro d'appel 3020, inauguré en 2015, voit cette année ses horaires élargis, de 9H00 à 20H00 du lundi au vendredi et de 9H00 à 18H00 le samedi. Ce numéro gratuit permet écoute, conseils et orientation. Il a reçu près de 65.000 appels au cours des douze derniers mois, soit cinq fois plus que le dispositif téléphonique précédent, moins connu. Autre dispositif, le "net écoute", doté lui aussi d'un numéro de téléphone (0800 200 000).

Une campagne sur les réseaux sociaux

Le mot d'odre #NonAuHarcèlement est aussi lancé par le ministère de l'éducation. La ministre Najat Vallaud-Belkacem souhaite provoquer un « tonnerre » de tweets et de publications sur les réseaux sociaux en utilisant l'outil de crowdspeaking, Thunderclap. Le crowdspeaking, en d'autres termes la foule qui parle, est un système qui vise à rassembler le plus grand nombre de soutiens, dans le but de diffuser le même message au même moment. La portée du message est décuplée. Ainsi, chaque personne s’inscrivant à cet outil, à travers l’un des trois réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Tumbr) enverra automatiquement à partir de son compte, ce jeudi 3 novembre à 8h, un message de soutien à cette journée. France Bleu soutient la campagne de lutte contre le harcèlement scolaire.

   - Visactu
© Visactu -