Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

LE + INFO - Trois idées reçues sur la formation

-
Par , France Bleu Bourgogne
Côte-d'Or, France

En 2016, l'AFPA de Côte-d'Or a formé 2 100 stagiaires. 174 d'entres eux ont réellement effectué une reconversion professionnelle, tandis que les deux tiers étaient des demandeurs d'emplois. Beaucoup d'idées reçues subsistent autour de la formation professionnelle.

En Bourgogne Franche Comté 7500 stagiaires sont passés par l'AFPA en 2016
En Bourgogne Franche Comté 7500 stagiaires sont passés par l'AFPA en 2016 © Maxppp - Clément Mahoudeau

36 000 habitants de Bourgogne-Franche-Compté ont bénéficié de formations l'an dernier, tout organismes confondus. Souvent, un salarié change de métier pour des raisons de santé ou dans le cadre d'un licenciement, dans le but de se réorienter. La région alloue une enveloppe de 274 millions d'euros à la formation professionnelle, dont 100 millions d'euros pour le financement des formations à destination des demandeurs d'emplois.

Ghislaine Royer, psychologue du travail auprès de l'AFPA de Côte-d'Or, était l'invitée du + INFO de France Bleu Bourgogne. Nous lui avons soumis trois idées reçues sur la formation professionnelle.

1) Toutes les formations ne débouchent pas sur un emploi ?

VRAI, mais... : "Il n'y a jamais de certitude absolue, évidemment, de retrouver un emploi à l'issue d'une formation. En revanche, ce que l'on peut dire, c'est qu'on est sûr de ne pas retrouver un emploi, si l'on n'effectue pas une formation. Cela permet de se donner des chances supplémentaires pour retrouver un emploi."

2) Changer de métier, est-ce réservé à une élite, car il faut des moyens pour stopper toute activité professionnelle ?

FAUX : "Il y a énormément de formations financées par le conseil régional. Les formations sont gratuites pour les personnes en stage. La plupart des stagiaires touchent une allocation, soit de Pôle emploi, soit une aide du conseil régional."

3) Est-ce que changer de métier, c'est se mettre en danger ?

FAUX, mais... : "C'est une question complexe ! Il n'y a pas de vrai danger à faire une formation, le terme est trop fort. Le seul risque, finalement, c'est de revenir à la situation antérieure, qui serait celle de ne pas réussir sa formation et de ne pas obtenir sa qualification. Et encore. Même si on ne valide pas le titre, on a toujours appris quelque chose."

  • Revoir l'interview de Ghislaine Royer :
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu