Éducation DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Quel rôle pour les représentants des parents d'élèves ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne jeudi 12 octobre 2017 à 19:39

En Côte-d'Or, un peu plus de 2000 sièges de représentants de parents d'élèves sont à pourvoir
En Côte-d'Or, un peu plus de 2000 sièges de représentants de parents d'élèves sont à pourvoir © Maxppp - Fabrissa Delaville

Les vendredi 13 et samedi 14 octobre on vote dans les écoles, collèges et lycées. Il s'agit d'élire les représentants des parents d'élèves. En Côte-d'Or, 2303 sièges sont à pourvoir dans le premier et second degré. Mais quel est le rôle des parents, une fois élus ? C'est le thème du + INFO.

Une fois élu, le parent d'élève est invité par le directeur d'école ou le chef d'établissement à une première réunion pour lui indiquer son rôle et la place du parent d'élève dans l'établissement. Ainsi, chaque représentant (titulaire ou suppléant) participe aux trois conseils d'école dans le premier degré et aux conseils de classe dans le second degré. Ainsi, le représentant des parents d'élèves est l'intermédiaire entre l'éducation nationale et les parents.

Un intermédiaire entre les parents et l'éducation nationale

"C'est plutôt bien d'assister à ces conseils d'école" reconnait Angélique Rucklin, maman d'une petite fille scolarisée à l'école maternelle Chevreul à Dijon, élue représentante des parents d'élèves entre 2014 et 2017. "C'est lors de ces conseils que l'on peut donner noter avis, on vote aussi le règlement intérieur. On intervient aussi sur la restauration scolaire, la sécurité, l'hygiène, en fait tout ce qui concerne le projet de l'école. On évoque aussi les sorties, l'organisation d'une tombola ou d'une kermesse." Après avoir exercée la fonction de représentant de parents d'élèves pendant trois ans, Angélique Rucklin a décidé de passer la main et de laisser la place à d'autres parents tout en se réservant le droit de se représenter dans un avenir proche.

Angélique Rucklin, représentante de parents d'élèves: " ça fédère les parents, ça créé des moments de rencontres"

Qu'est-ce qui est plus important que l'avenir de nos enfants ?

Après la question du manque de candidats se posent. Si dans le premier degré, où le rôle du représentant de parents d'élèves est davantage lié à l'organisation d'événements festifs on a des candidats, au fur et à mesure que l'enfant grandit, où le rôle du parent d'élève devient plus administratif plus scolaire, les bonnes volontés s'étiolent. Pour Isabelle Amis, vice-président de la FCPE de Côte-d'Or, exercer ce rôle de parents d'élèves ne demande pas un investissement trop importent : "exercer ce lien avec les autres parents, s'enquérir de ce qui se passe dans l'école, des besoins des parents, de ce qu'ils veulent ça ne prend pas tant de temps que cela, et à la fois, j'ai envie de vous dire que oui ça prend du temps, mais qu'est-ce qui dans nos vies prend du temps et a aussi d'importance ?

Retrouvez les témoignages d'Isabelle Amis, vice présidente de la FCPE de Côte-d'Or, de Bruno Ecard, le président de la PEEP et d'Angélique Rucklin, représentante de parents d'élèves dans le + INFO à 6 heures 48 et 8 heures 19 et les idées reçues à 7 heures 12 et 8 heures 42 sur France Bleu Bourgogne