Infos

Le lycée de Beauregard à Montbrison sera bientôt équipé d'un dispositif de sécurité renforcé

Par Mélodie Viallet, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 1 septembre 2016 à 6:00

 Le portail actuel devant une des entrées secondaires du lycée de Beauregard à Montbrison
Le portail actuel devant une des entrées secondaires du lycée de Beauregard à Montbrison © Radio France - Mélodie Viallet

Le lycée de Beauregard à Montbrison va être équipé d'un dispositif de sécurité renforcé. Il va même devenir pilote dans le département de la Loire. Mais cela ne pourra pas se faire dès cette rentrée, les travaux ont pris du retard.

La sécurité c'est le mot de cette rentrée scolaire, ce jeudi matin les gendarmes seront postés aux abords des établissements et sur les routes qui mènent aux écoles. Ils vont surveiller les plus de 144 mille élèves qui font leur rentrée dans la Loire. La sécurité qui est aussi le fer de lance de Laurent Wauquiez, le président les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il avait promis la mise en place de dispositifs de sécurité renforcé dans " 15 lycées tests " de la région pour cette rentrée 2016. Parmi ces 15 lycées, un seul se trouve dans la Loire : celui de Beauregard à Montbrison. Sauf que pour l'instant... Rien n'est prêt.

Début des travaux d'ici quelques mois selon la région 

Si le projet a pris du retard, c'est parce qu’un nouveau proviseur vient tout juste d'être nommé et en pleine rentrée scolaire, il a de nombreux dossiers urgents à traiter. Mais le projet n'a pas été abandonné, il a été voté en conseil d’administration et les travaux devraient se faire au cours des prochains mois nous assure la région. Le lycée de Beauregard fait donc toujours partie des 15 "établissements tests" en Auvergne-Rhône Alpes." C'est une très bonne chose" pour le maire de la commune Christophe Bazile, "_il n'y a pas à polémiquer avec ce projet nous ne sommes pas dans le tout sécuritaire, c'est juste de la sécurité po_ur éviter que n'importe qui ne rentre dans le lycée comme c'est le cas aujourd'hui"

Tourniquets de sécurité et caméras

Il sera équipé de deux tourniquets de sécurité: au niveau des deux entrées secondaires ainsi que de 3 caméras. Chaque élève se verra aussi attribuer un badge pour rentrer dans l’établissement. Et puis ce n’est pas tout, dans le même temps les clôtures seront rehaussées pour éviter que des jeunes ne sautent par-dessus . Concernant le prix,  pas de détails, la région explique que ces travaux coûtent en moyenne entre "100 à 150 milles euros".

Partager sur :