Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Échirolles, le lycée Marie Curie célèbre les 150 ans de la naissance de la chimiste et physicienne

samedi 11 novembre 2017 à 6:08 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Pour les 150 ans de Marie Curie, le lycée qui porte son nom à Échirolles a vu les choses en grand. Une fresque, des conférences et un quizz sur sa vie, entre autres, ont rythmé la semaine. L'occasion de rappeler aux lycéens l'oeuvre de cette femme de sciences, double lauréate du prix Nobel.

Élèves et professeurs ont enfilé leurs blouses blanches pour célébrer Marie Curie
Élèves et professeurs ont enfilé leurs blouses blanches pour célébrer Marie Curie - Lycée Marie Curie d'Échirolles

Échirolles, France

Qui était Marie Curie ? Celle qui a "découvert la radioactivité" pour certains lycéens, "la première femme à avoir gagné seule un prix Nobel" pour d'autres, une "femme forte" tout simplement pour beaucoup. Née en 1867 en Pologne, Maria Salomea Skłodowska émigre à Paris en 1891. Brillante étudiante, elle décroche une licence en sciences physiques, une autre en sciences mathématiques, puis intègre un laboratoire où elle rencontre Pierre Curie son futur mari. Tout les deux sont récompensés d'un prix Nobel de physique en 1903 (en compagnie d'Henri Becquerel) pour leur travail sur les radiations. Huit ans plus tard, elle reçoit un autre Nobel, de chimie, pour ses travaux sur le polonium et le radium, en pleine affaire Langevin (sa liaison avec le physicien - marié - Paul Lanvegin fait la une des journaux).

"Marie Curie, c'est quelqu'un qui a montré le chemin" - Laëtitia Cibrario, la proviseure adjointe du lycée Marie Curie

150 ans après sa naissance, Marie Curie inspire toujours, même les plus jeunes. "C'est la femme qui a su s'imposer dans ce monde des sciences exclusivement masculin, selon Amélie, en classe de terminale. On peut s'appuyer sur elle !" C'est exactement ce que voulait la direction du lycée en organisant une semaine dédiée à Marie Curie. "D'avoir une figure comme Marie Curie, que ce ne soit pas qu'un simple nom, de se dire je vais au lycée tout les matins mais je ne sais pas exactement qui est cette femme", c'est impossible pour Laëtitia Cibrario, la proviseur adjointe du lycée Marie Curie. "Nous sommes dans un lycée composé majoritairement de filles, beaucoup issues de quartiers. Chez certaines d'entre elles il y a un certain manque d'ambition." En voila un bel exemple !

"Un projet qui a permis de fédérer toute la communauté scolaire" - Véronique Ghiglione, la proviseure de l'établissement

Pendant une semaine, les 48 classes, les 1347 élèves du lycée ont pu visionner un film retraçant sa vie, goûter à un déjeuner polonais, remplir un quizz sur la scientifique et participer à d'autres activités. "C'est un projet qui touche toutes les classes, et l'occasion de travailler tous ensemble, ce qui est assez rare" pour Véronique Ghiglione, la proviseure de l'établissement. Les meilleures classes dans chaque niveau au quizz ont remporté une sortie de classe scientifique : de quoi susciter des vocations !