Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : Le collège prioritaire Costa Gavras métamorphosé par le cinéma

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Costa Gavras est revenu pour la sixième année consécutive voir les collégiens de l'établissement qui porte son nom au Mans. Six ans après avoir pris le nouveau départ du collège détruit par un incendie, le projet n'arrête pas de grandir et le cinéma fait la réputation de ce collège prioritaire.

Les élèves du collège Costa Gavras posent avec le réalisateur que certains rencontrent pour la première fois.
Les élèves du collège Costa Gavras posent avec le réalisateur que certains rencontrent pour la première fois. © Radio France - Solène de Larquier

Maintenant, lorsqu'il vient voir les collégiens, Costa Gavras échange de réalisateur à réalisateurs. Ce vendredi, les élèves de cinquième et quatrième du collège qui porte son nom ont pu lui présenter les six films qu'ils sont en train de réaliser. Les thèmes sont très actuels avec un film sur l'histoire d'un de leur camarade, mineur isolé rescapé d'un naufrage sur la Méditerranée. "Il a traversé des choses très difficiles et on a envie de le faire savoir" explique un élève avant de détailler le processus de tournage : "On va le montrer de dos, en train de regarder les photos de ce qu'il a vécu". Costa Gavras acquiesce, pose des questions et quelques conseils. 

Les élèves du collège Costa Gavras décrivent l'un des films qu'ils ont tourné, ici une photo montrant les coulisses du tournage.
Les élèves du collège Costa Gavras décrivent l'un des films qu'ils ont tourné, ici une photo montrant les coulisses du tournage. © Radio France - Solène de Larquier

La discussion entre les élèves cinéastes et le réalisateur est riche, les questions fusent dans tous les sens, les rires aussi. Pour Costa Gavras, voir ce que ce projet est devenu est une très belle surprise : "On vient souvent me voir pour des projets, je viens une fois et puis ça tourne court. Ici ça fait six ans que ça dure et surtout que ça s'améliore. Chaque année on voit cinq six films et il y a toujours des pépites... d'or ! On se demande comment les élèves ont pu avoir ces idées." sourit-il. 

Costa Gavras échange avec les élèves du collège qui portent son nom

L'éducation au cinéma du collège Costa Gavras fait des envieux

Tout au long de l'année, l'éducation à l'image est au programme. Le cinéma structure la vie du collège et a un impact sur les élèves. David Lesauvage est professeur et pilote du projet : "On aimerait tous avoir des élèves qui tout d'un coup auraient de super résultats en histoire ou en maths. En réalité c'est plus compliqué que ça car il y a des difficultés à gérer. En revanche, sur la fierté, l'estime de soi, le travail en équipe, le vivre ensemble, ça apporte un certain plus."  

Les élèves du collège Costa Gavras et leur enseignant David Lesauvage présentent leurs films au réalisateur.
Les élèves du collège Costa Gavras et leur enseignant David Lesauvage présentent leurs films au réalisateur. © Radio France - Solène de Larquier

Et pour cause, d'une classe le collège est passé à sept classes cinéma (sur quatorze). Deux écoles maternelles et deux écoles primaires des Sablons ont rejoint le projet. David Lesauvage et la principale Nathalie Daval ont maintenant de nouvelles ambitions : attirer dans cet établissement situé en quartier prioritaire des élèves d'ailleurs. Car les classes cinéma créent des envies. Tom, passionné de cinéma, est le premier élève à avoir quitté son collège du centre ville du Mans pour venir étudier ici. Rencontrer Costa Gavras confirme son rêve : "Ce n'est pas tous les jours qu'on peut voir de vrais pros, il a répondu à toutes les questions que je me posais."

50 000 euros pour aller plus loin

Aujourd'hui, le collège et le réalisateur recherchent des mécènes. Ils ont besoin de 50.000 euros pour donner encore plus d'ampleur à ce projet. Renouveler le matériel vieillissant, former les enseignants, faire venir des intervenants et donner encore plus d'ampleur à ce projet qui fait la fierté des élèves et des équipes pédagogiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess