Éducation

Le ministre de l'Education nationale à Reims pour vanter les mérites du lycée professionnel

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 14 novembre 2017 à 18:39

Jean-Michel Blanquer ici devant les élèves de la section sommellerie.
Jean-Michel Blanquer ici devant les élèves de la section sommellerie. © Radio France - Sophie Constanzer

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer est venu à Reims ce mardi 14 novembre pour visiter le lycée professionnel Gustave Eiffel. Pour consulter le monde enseignant et voir les secteurs qui attirent le plus. Et qui offrent le plus de débouchés.

Le ministre Jean-Michel Blanquer a débuté ce mardi 14 novembre sa visite au lycée professionnel Gustave Eiffel à Reims avec l'atelier où sont formés les futurs peintres carrossiers. Une formation qui a la côte. "C'est une section qui est très prisée par l'académie. Ici il y a plus de quatre demandes pour une place", souligne Irène Casalis, la proviseure du lycée Gustave Eiffel.

Succès également pour le BAC professionnel "mécanique automobile", où il y a trois demandes pour seulement une place. Voilà qui est dit donc, le lycée ne manque pas de demandes.

Le ministre Jean-Michel Blanquer les ateliers de carosserie et de chaudronnerie.  - Radio France
Le ministre Jean-Michel Blanquer les ateliers de carosserie et de chaudronnerie. © Radio France - Sophie Constanzer

Jean-Michel Blanquer est justement venu à Reims pour rencontrer le monde enseignant et tenter de trouver des pistes pour développer l'attractivité des lycées professionnels. "Les entreprises créent de l'emploi en ce moment en France et certaines d'entre elles nous disent qu'elles ont du mal à trouver des personnes qualifiées. On doit porter remède en développant les formations qui correspondent à ces emplois", estime le ministre.

La chaudronnerie est un bonexemple puisque les débouchés sont nombreux. "Vous faites 360 degrés autour de vous, vous verrez toujours de l'acier donc de la chaudronnerie", explique André Levergue professeur de chaudronnerie.

Plus de la moitié des élèves du lycée Gustave Eiffel -620 élèves au total- sont dans la section des métiers de l'hôtellerie et de la restauration. Une section qui compte une nouveauté cette année : la mention complémentaire sommellerie option "vins de Champagne", qui s'adresse à ceux qui ont déjà un diplôme en hôtellerie.

Cette spécialisation est unique en France et répond à de vrais besoins car "on manque de sommeliers". "Celui qui va se présenter avec le même diplôme de service ET avec une mention complémentaire sommellerie option vins de Champagne va avoir les portes qui s'ouvrent plus facilement", précise Anne-Sophie Lemaître, qui délivre les cours de dégustation.