Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le ministre de l'Education nationale visite des lycées professionnels de la Manche

vendredi 1 juin 2018 à 21:45 Par Mayeule de Charon, France Bleu Cotentin

Le ministre de l'Education nationale a visité, ce vendredi, plusieurs lycées professionnels de la Manche, à Coutances et Granville. Jean-Michel Blanquer a rappelé les grandes lignes de la réforme de l'enseignement professionnel, annoncée il y a quelques jours.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer visite le lycée La Roquelle, à Coutances.
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer visite le lycée La Roquelle, à Coutances. © Radio France - Mayeule de Charon

Manche, France

lLa visite du ministre de l'Education nationale a commencé, vendredi matin, à Coutances, dans les lycées professionnels Les Sapins et La Roquelle. Elle s'est poursuivie  à Granville, au lycée hôtelier Marland et au lycée Julliot de la Morandière. 

Jean-Michel Blanquer a notamment découvert le travail des élèves des filières de maroquinerie, de taille de pierre, de carrosserie automobile ou de menuiserie. 

Deux élèves travaillent dans l'atelier menuiserie au lycée La Roquelle, à Coutances.  - Radio France
Deux élèves travaillent dans l'atelier menuiserie au lycée La Roquelle, à Coutances. © Radio France - Mayeule de Charon

La filière professionnelle est l'une des grandes voies d'avenir du XXIème siècle

Quelques jours après l'annonce de la réforme de l'enseignement professionnel, Jean-Michel Blanquer en a rappelé les grandes lignes. "L'objectif c'est de valoriser l'enseignement professionnel, c'est une des grandes voies d'avenir du XXI ème siècle car il correspond à des métiers, à des besoins et donc à un travail pour nos jeunes", a expliqué le ministre.  

Parmi les mesures annoncées, la création de trois campus professionnels par région d'ici 2022, des campus attractifs avec espaces verts et internats, implantés près d'universités ou d'incubateurs d'entreprises. 

La réforme veut aussi adapter les filières aux évolutions du pays comme la transition numérique et écologique ou le vieillissement de la population. Enfin, les élèves de seconde pourront choisir leur orientation à la fin de leur année. 

Une manifestation en guise de comité d’accueil 

Le ministre de l'Education nationale a été accueilli dans la matinée, par une manifestation des syndicats enseignants. Une quinzaine d'entre eux se sont rassemblés devant la grille du Lycée La Roquelle pour dénoncer la baisse du nombre d'heure de formation, 350 en trois ans selon le syndicat SNES FSU. Pour le secrétaire départemental Pascal Roger, " ce n'est pas une politique éducative mais une politique d'austérité, au détriment des élèves les plus défavorisés". 

Une délégation a été reçue dans la matinée par les conseillers du ministre.