Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée scolaire : le port du masque sera obligatoire au collège et au lycée dans les espaces clos

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le ministre de l'Education a fait le point sur le protocole sanitaire mis en place pour la rentrée des classes, jeudi soir, sur France 2. La rentrée ne sera pas reportée, le port du masque sera obligatoire pour les collégiens, les lycéens et les professeurs à partir du CP.

Le masque sera obligatoire à la rentrée pour les collégiens et les lycéens
Le masque sera obligatoire à la rentrée pour les collégiens et les lycéens © AFP - ARIE BOTBOL / Hans Lucas / Hans Lucas

La rentrée scolaire aura bien lieu le 1er septembre prochain pour les élèves, la veille pour les enseignants, malgré le rebond des contaminations de Covid-19. Jean-Michel Blanquer l'a affirmé jeudi soir dans une interview sur France 2, même s'il a concédé que des "exceptions locales" pourront être envisagées en fonction de la situation épidémique. Le ministre de l'Education a fait le point à quelques jours de la date prévue sur le protocole sanitaire, renforcé.

Masques obligatoires à la charge des élèves, sauf exceptions

Selon le protocole mis en place, le port du masque devra être "systématique" au collège et lycée dans les espaces clos même quand les règles de distanciation physique pourront être respectées. Jusqu'à présent, le protocole ne le rendait obligatoire pour les élèves à partir de 11 ans que dans le cas où un mètre de distance ne pouvait être respecté dans les espaces clos. En extérieur, ce sera à l'appréciation "locale" selon Jean-Michel Blanquer. Le ministre a mentionné une possible extension ultérieure du port du masque obligatoire aux élèves de CM1 et CM2 "dans les temps futurs"

Ces masques qui deviennent une fourniture scolaire "comme une autre", a-t-il précisé, c'est-à-dire que leur coût sera à la charge des familles. Le ministre a tout de même précisé vendredi que ces masques pourront au cas par cas être fournis gratuitement aux familles "en grande difficulté".

Pas de report de la rentrée

Alors que la France a enregistré plus de 4700 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le mois de mai, le gouvernement refuse de reporter la rentrée, comme plusieurs organisations syndicales l'ont réclamé. "L'éducation n'est pas une variable d'ajustement, ni de nos sociétés ni d'une crise sanitaire", a déclaré Jean-Michel Blanquer. Cependant, selon les différences épidémiques locales, il n'a pas fermé la porte à des ajustements sur certains territoires : "il peut y avoir des exceptions locales", a indiqué le ministre, évoquant "l'échelle d'une école, d'un établissement, ou même d'un territoire". Mais il a tenu à rappeler que l'enseignement était obligatoire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le ministre de l'Education a enfin précisé la procédure lorsqu'un cas de coronavirus serait détecté au sein d'un établissement scolaire. "On fait immédiatement des tests sur la classe et sur l'école et à partir de là, on remonte la chaîne de contamination", a assuré Jean-Michel Blanquer, ajoutant que des fermetures de classe ou d'école pourront alors être ordonnées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess