Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Éducation

Le préfet de l'Yonne décide de fermer définitivement le collège Bienvenu-Martin à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Le préfet de l'Yonne a décidé de fermer définitivement le collège Bienvenu-Martin à Auxerre (Yonne). Patrice Latron a finalement suivi l'avis du conseil départemental.

Fermeture défintive du collège Bienvenu Martin
Fermeture défintive du collège Bienvenu Martin © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Le préfet de l'Yonne a suivi l'avis du conseil départemental qui a refusé de financer les travaux de rénovation estimés à plus de cinq millions d'euros à la suite d'un audit. C'est l'épilogue d'une réflexion de trois ans. Les 414 collégiens sont  répartis depuis la rentrée 2019, dans les établissements voisins.

Le préfet se range à l'avis du département

La fermeture du collège Bienvenu-Martin était donc annoncée depuis la rentrée de septembre suite à la décision du département. Bien qu'il n'ait pas été pour au départ, le préfet s'est rangé à l'avis des élus du conseil départemental . _"La donne a changé "_explique-t-on en préfecture . 

On se souvient que, l'an dernier, Patrice Latron expliquait ne pas vouloir fermer le collège compte tenu du classement en réseau d'éducation prioritaire. Le préfet a changé sa position après l'incident qui s'était produit en décembre sur une façade d'un bâtiment du collège avec la chute d'une fenêtre. Un audit avait confirmé que le bâtiment était dangereux. 

Quel avenir pour le bâtiment ?

La question maintenant est de savoir ce que deviendra le bâtiment pour ne pas être une friche dans les hauts d'Auxerre. Le préfet explique avoir noué des contacts avec le maire et le président du conseil départemental "permettant de penser qu'une présence éducative sera, à terme, rétablie sur le site" et que L'État accompagnera le projet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu