Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le président de l'université de Nantes n'exclut pas des lieux d'examens "sécurisés"

jeudi 12 avril 2018 à 8:55 Par Bertrand Pidance, France Bleu Loire Océan

Olivier Laboux, le président de l'université de Nantes se dit "déterminé" à ce que les examens de fin d'année se tiennent.

Sit-in des anti-blocus, mardi, sur le campus du Tertre
Sit-in des anti-blocus, mardi, sur le campus du Tertre © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

Interrogé sur France Bleu Loire Océan, Olivier Laboux affirme qu'il n'y aura pas de "semestre blanc". Le président de l'université de Nantes ajoute "On ne va pas brader les diplômes, il y aura peut-être des lieux d'examens délocalisés et sécurisés, mais les examens auront lieu".

Le blocus continue

De nombreux  cours sont toujours annulés sur le campus du Tertre à Nantes, en raison du "blocus illimité", voté le 3 avril dernier en assemblée générale, par les étudiants mobilisés contre la loi ORE. Les étudiants présents à l'AG de mardi ont "le blocage des examens" et "la validation automatique du semestre" pour tous les étudiants.