Éducation

Le président de l'Université de Nice Sophia Antipolis : "Notre gros problème, c'est la vétusté de certains locaux"

Par Sébastien Germain, France Bleu Azur mercredi 13 septembre 2017 à 9:07

Emmanuel Tric, président de l'Université Nice Sophia Antipolis
Emmanuel Tric, président de l'Université Nice Sophia Antipolis © Radio France - Sébastien Germain

C'est la rentrée universitaire cette semaine. Une rentrée encore une fois très chargée du côté de l'Université Nice Sophia Antipolis. On fait le point avec le président de l'Université sur cette rentrée 2017.

Emmanuel Tric est le président de l'Université Nice Sophia Antipolis. Il était notre invité ce mercredi à 7h50 sur France Bleu Azur.

"Le problème c'est la répartition des disciplines"

La rentrée universitaire, c'est cette semaine. A Nice on accueille environ 29 000 étudiants. Un chiffre qui augmente tous les ans d'au moins 500 étudiants. Emmanuel Tric nous explique "qu'il y a suffisamment de places, le problème, c'est la répartition des disciplines : la faculté des sciences et du sport c'est ultra complet alors que du coté des mathématiques nous ne sommes remplis qu'à hauteur de 25 %.

Beaucoup d'étudiants souhaitent s'investir dans le sport sauf qu'ils ne savent pas que ça nécessite de faire de la bio mécanique, de la statistique. On a de la place pour accueillir les étudiants, mais il faut mieux orienter."

"Aucun tirage au sort".

Emmanuel Tric l'assure, sous sa présidence "il n'y aura aucun tirage au sort, je suis contre. Il faut mettre en place un accueil et un accompagnement des étudiants. Notre gros problème, c'est la vétusté de certains locaux. ça demande énormément de moyens que nous n'avons pas. il faut que l'on réfléchisse avec le ministère. On arrive à refaire certains bâtiments, mais c'est un tous les 4 ans. C'est trop lent."

L'invité