Éducation

Le projet d’une école privée hors contrat fait polémique à Nancy

Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine lundi 30 janvier 2017 à 18:30

L'école "Espérance Banlieues" à Asnières. Uniforme et levé des couleurs tous les matins
L'école "Espérance Banlieues" à Asnières. Uniforme et levé des couleurs tous les matins © Maxppp - Maxppp

Un projet d’école porté par la fondation « Espérance Banlieue » pourrait voir le jour à Nancy. L’opposition municipale dénonce une entreprise de régression sociale qu’elle juge dangereuse et contraire aux valeurs de la République.

Mantes la Jolie, les Quartiers Nord de Marseille ou encore Roubaix, entre 2012 et 2016, huit écoles de la fondation "Espérance Banlieues" ont vu le jour. D’autres projets sont en cours dont un à Nancy.

Sur le papier, le concept a déjà séduit bon nombre de parents d'élèves et d'élus : Uniforme, levé du drapeau et Marseillaise tous les matins. L'objectif est de remettre sur le chemin de la réussite des élèves en échec scolaire. Ces écoles qui ne perçoivent pas d'argent de l'Etat se veulent ni confessionnelles, ni laïques.

Derrière ce réseau se cache des mouvements réactionnaires, selon l'opposition municipale

Pure philanthropie? Pas si sûr selon l'opposition municipale à Nancy qui ne veut pas entendre parler de ce projet. « Derrière l'image lisse de ce réseau, se cache des mouvements réactionnaires comme la manif pour tous » explique Bertrand Masson le chef de file de l’opposition. Pour lui « ces établissements véhiculent une vision traditionnaliste et idéologique de l'éducation et de la famille ».

Pour l'heure, on sait qu'une rencontre a eu lieu entre le maire de Nancy et les porteurs du projet mais ni l'un ni l'autre ne souhaite en parler. Lors du dernier conseil municipal, Laurent Hénart a expliqué qu’il s’est contenté de leur rappeler le droit et d’indiquer qu’aucun établissement privé hors contrat ne dispose de financement public.

Le lieu d'implantation n'a pas encore été trouvé et si ouverture il y a, elle n'aura pas lieu avant 2018.

le site de la fondation : http://www.esperancebanlieues.org/