Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le rectorat recule sur les fermetures de classes dans l'Indre

mardi 13 février 2018 à 19:40 Par François Madeuf, France Bleu Berry

Le rectorat a présenté mardi soir sa nouvelle version de la carte scolaire. Une copie qui tient compte des protestations des élus et des parents d'élèves, puisque 20 classes pourraient à présent fermer à la rentrée prochaine dans le département, au lieu de 28.

L'école Jean-Moulin, à Mers-sur-Indre sera épargnée par les fermetures de classes
L'école Jean-Moulin, à Mers-sur-Indre sera épargnée par les fermetures de classes © Radio France - François MADEUF

Châteauroux, France

Des fermetures de classes revues à la baisse. Le rectorat a décidé de faire des efforts pour apaiser la tension avec les syndicats, les élus et les parents d'élèves, qui ont d'ailleurs boycotté la réunion de mardi après-midi.

Les annonces de fermetures de classes ont été révisées : 20 classes seraient fermées à la rentrée prochaine, au lieu des 28 prévues. Le rectorat a décidé de se priver de sa réserve de postes, qui sert normalement à pallier les imprévus dans l'année. L'Education Nationale devrait alors piocher dans les postes de remplaçants.

Le recteur d'académie, Pierre-François Gachet, assume un choix politique de ne pas défavoriser les écoles rurales : "Les regroupements intercommunaux (RPI) les plus petits, de moins de 6 classes, ont été épargnés et il n'y aura aucune fermeture d'école. Nous ne créons aucun triple ou quadruple niveau, et il n'y aura pas de classe à plus de 25 élèves." 

Parmi les 20 classes qui fermeront, 4 font parties de RPI dans des zones rurales, à Azay-le-Ferron, Mézières-en-Brenne, Ségry et Vatan. 4 écoles maternelles se voient supprimer une classe, à Issoudun, Châteauroux, Déols et La Châtre, ces deux dernières étant en fermetures différées.

Pour les primaires, les communes concernées par une fermeture de classe sont Neuvy-Pailloux, Le Poinçonnet, Argenton-sur-Creuse, Eguzon-Chantôme, Velles, Le Blanc (fermeture différée) Châteauroux, Levroux, Déols, Sainte-Lizaigne et Ardentes.