Éducation

Le rectorat retoque le budget de l'Université d'Orléans pour 2017

Par Eric Normand et Christophe Dupuy, France Bleu Orléans vendredi 16 décembre 2016 à 8:27

Le rectorat menace de mettre l'Université d'Orléans sous tutelle
Le rectorat menace de mettre l'Université d'Orléans sous tutelle - Université d'Orléans

C'est une information FB Orléans: Le budget de l'Université d'Orléans pour 2017 présenté ce vendredi en conseil d'administration a été retoqué par le rectorat. L'établissement devra faire encore plus d'économies sur son budget de 170 millions pour faire face à sa très grave situation financière.

Le budget de l'Université d'Orléans pour 2017 présenté ce vendredi en Conseil d'Administration a été refusé par le rectorat. L''établissement avait prévu un certain nombre d'économies sur ce budget de 170 millions pour faire face à sa trés grave situation financière. L'économie s'élevait à 3 millions d'euros, mais le rectorat a revu la copie. Il met la pression sur l'établissement car il juge ses efforts insuffisants. Il a demandé à faire plus encore, le déficit de l'Université avoisine les 12 millions d'euros. C'était cela ou a mise sous tutelle.

Il nous a été demandé de faire des économies à hauteur de 50% des postes vacants, de ne pas les pourvoir. Cela concerne les professeurs, les maitres de conférences, les enseignants-chercheurs, les enseignants et les personnels techniques et administratifs. C'est une marche supplémentaire par rapport à l'effort qui était déjà pour moi considérable - Ary Bruand, président de l'Université d'Orléans

Ary Bruand, le successeur de Youssoufi Touré à la tête de l’Université d'Orléans affirme "s’interroger encore sur l’ampleur du trou financier laissé par l’ancienne présidence." En début de semaine dernière, face au personnel réuni en assemblée générale, l’actuel président avait prévenu "qu'il faudrait faire des efforts considérables, des économies à hauteur de 3 millions d’euros." Mais "ce n'est pas encore assez," a répondu en fin de semaine le rectorat qui exige que les économies ne se fassent pas que sur les postes vacants d’enseignants et d’enseignants-chercheurs mais sur tout le personnel.

Le président Bruant sous peine d’une mise sous tutelle de l’Université doit donc s'y plier. Le rectorat nous a répondu par mail ne pas souhaiter s’exprimer sur ce budget. Les syndicats de l'université d'Orléans appellent les personnels et les étudiants à se rassembler de 12h à 12h45 à l'issue du conseil d'administration devant la présidence de l'université, au château de la Source.

Les explications de Christophe Dupuy