Éducation

Le Secours Populaire installe son "village copains du Monde" au Blanc

Par Justine Dincher, France Bleu Berry vendredi 12 août 2016 à 19:37

Dorian et son nouveau copain grec.
Dorian et son nouveau copain grec. © Radio France - Justine DINCHER

Le "village copains du monde" a ouvert ses portes au Blanc, dans l'Indre. Cette opération du Secours Populaire permet d'offrir une semaine de vacances aux enfants défavorisés. Cette année, une quinzaine de Berrichons reçoit la visite d'un groupe de jeunes venus de Grèce.

L'amitié, goût tzatziki et moussaka ! C'est une colonie de vacances d'un autre genre qui est organisée au Blanc, dans l'Indre. Le "village des copains du monde" s'est installé pour une semaine, à la base nautique du Blanc. Une vingtaine d'enfants défavorisés participe à cette opération du Secours Populaire de l'Indre.

Apprendre le vivre-ensemble

Cette semaine d'échanges doit permettre de construire des liens de solidarité entre ces enfants issus de cultures différentes. Pendant une semaine, du 11 au 18 août, 14 Berrichons et 7 jeunes Grecs, participent à des activités sportives, culturelles ou solidaires : balade en canoë, accrobranches, tir à l'arc, visite de château, poterie, cuisine, etc. Objectif : l'apprentissage du vivre-ensemble.

REPORTAGE | Le mélange des langues.

Atelier "poterie" pour débuter ce séjour. - Radio France
Atelier "poterie" pour débuter ce séjour. © Radio France - Justine DINCHER

Des enfants privés de vacances

Les 14 enfants français, âgés de 8 à 13 ans, sont issus de familles défavorisées, toutes bénéficiaires des services du Secours Populaire. "Sans ça, aucun des jeunes ne seraient partis en vacances", explique Monique ROBERT, la responsable du projet au sein de l'association. C'est elle qui a établi le programme des activités.

Elle souhaiterait qu'à la rentrée, tous les enfants puissent avoir des choses à raconter dans la cour de récréation : "qu'ils puissent dire : 'moi aussi j'ai fait du canoë, moi aussi j'ai visité des châteaux', c'est très important !".

Un moment pour se rencontrer et se faire de nouveaux copains

"Je connaissais les Romains ! Avant ils habitaient en Grèce ! Mais je ne connaissais pas vraiment les mots, je ne connaissais pas les gens qui habitaient là-bas. C'est pour ça que c'est sympa de rencontrer des Grecs aujourd'hui", s'enthousiasme Dorian, venu de La Châtre.

Les enfants partagent leurs chambres et leurs tables, avec les jeunes Grecs. Une animatrice grecque qui parle français, sert parfois d'intermédiaire. Le reste du temps, les enfants se débrouillent entre eux, en bafouillant quelques mots d'anglais ou en mimant ce qu'ils veulent dire.

INTERVIEW | "Je ne parle pas grec, moi !"

Le système-D pour se faire comprendre. - Radio France
Le système-D pour se faire comprendre. © Radio France - Justine DINCHER

La Journée des Oubliés des Vacances pour finir

Les 21 enfants participeront le 17 août à la Journée des Oubliés des Vacances. Ils présenteront leurs travaux au public, devant environ 70 autres enfants berrichons.

Cette opération "village des copains du monde" devrait être reconduite l'an prochain par le Secours Populaire de l'Indre, avec un nombre de place plus important. Ce mouvement est déjà présent dans plus de 40 départements en France.

Après deux jours de camp, tout le monde est déjà très "copain du monde". - Radio France
Après deux jours de camp, tout le monde est déjà très "copain du monde". © Radio France - Justine DINCHER