Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le syndicat enseignant SNUIPP-FSU en Creuse dénonce une rentrée "désorganisée"

-
Par , France Bleu Creuse

Alors que les enseignants font leur rentrée avant les élèves ce lundi 31 août, beaucoup d'interrogations restent en suspend. En l'absence de protocole sanitaire, le SNUIPP-FSU en Creuse dénonce une rentrée mal préparée, "comme si de rien n'était".

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Radio France - Jean-François Fernandez

Déjà que le contexte sanitaire n'est guère propice pour aborder sereinement cette rentrée 2020, les enseignants creusois du SNUIPP-FSU, premier syndicat des écoles primaires, déplore une totale "désorganisation" de la part de l'Education nationale. "On fait une rentrée comme si de rien n'était, dans la continuité de l'impréparation qu'on avait eue depuis la mi-mars, se désespère Luc Marques, secrétaire départemental du SNUIPP-FSU en Creuse. A l'époque on pouvait comprendre une certaine impréparation, du fait de la surprise. Après deux mois d'été, on aurait aimé un peu plus de préparation pour engager cette nouvelle année scolaire."

Aucun protocole sanitaire communiqué

D'après ce représentant syndical, aucun protocole sanitaire n'a été communiqué aux écoles. "Cela pose des questions concrètes. Mardi, est-ce qu'on fait rentrer les parents tous en même temps à l'école, par la même entrée ? Est-ce qu'on fait des rentrées différées dans le temps ? Est-ce que les parents peuvent accompagner les élèves jusqu'à la classe ? Est-ce qu'on peut commencer à inscrire les élèves à un cycle natation pour la piscine ?" Des questions qui restaient encore en suspens vendredi 28 août, à quelques jours de la rentrée pour les 7.613 écoliers du département

Enfin, le SNUIPP-FSU regrette qu'aucune structure d'accompagnement n'ait été mise en place pour aider les élèves, qui, pour une partie d'entre eux, n'ont pas remis les pieds à l'école depuis six mois. "Dès avril, on avait demandé à l'inspecteur d'académie de créer des postes spécialisés, mais nos collègues n'auront pas l'appui de ces maîtres spécialisés, du moins pas plus que ce qu'il y en a actuellement". 

Fatigués d'être informés au dernier moment

Face à cette situation, Luc Marques et ses collègues éprouvent une "lassitude". "On est vraiment fatigués d'être informés au dernier moment. Quand on sera enfin informés pour le protocole, il va falloir mettre un coup de collier. C'est pareil pour les affectations, certaines sont faites à la toute dernière minute et il faut reconstituer les classes." Le syndicat a pu faire part de ses inquiétudes auprès de l'inspecteur d'académie, qui les a reçus vendredi 28 août, à 16h. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess