Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le tribunal administratif de Marseille se prononcera le 12 février sur le plan école de la ville

-
Par , France Bleu Provence

Ce mardi matin, le rapporteur public du tribunal administratif de Marseille a réclamé l'annulation du plan école de la ville. Le coût de ce partenariat public privé (PPP) est vivement contesté : un milliard d'euros pour seulement 34 écoles.

L'école du parc Kallisté dans le 15ème arrondissement doit être reconstruite avant 2021
L'école du parc Kallisté dans le 15ème arrondissement doit être reconstruite avant 2021 © Maxppp - David Aussillou

Marseille, France

Les magistrats du tribunal administratif de Marseille ont entendu ce mardi matin les arguments du collectif opposé au plan école de la ville. Des particuliers, des syndicats et des associations estiment que le coût de ce Partenariat Public Privé (PPP) est démesuré. Comme pour la rénovation du stade Vélodrome, de grandes entreprises privées comme Vinci ou Bouygues seraient chargées de construire deux nouvelles écoles et d'en reconstruire 32 autres

En échange, la ville leur paierait un total de 671 millions d'euros de loyer pendant 25 ans. En ajoutant le montant des travaux financés directement par la municipalité de Jean-Claude Gaudin, le plan dépasserait le milliard. A l'audience, le rapporteur public du tribunal a demandé l'annulation du PPP. Dans la majorité des cas, son avis est suivi par les juges. Le tribunal administratif rendra sa décision le 12 février.