Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les bacheliers 2020 refusent que leur diplôme soit dénigré à cause du coronavirus

-
Par , France Bleu Cotentin

A cause de la pandémie de COVID-19, les élèves de terminale n'ont pas pu passer une grande partie de leurs épreuves du baccalauréat. Malgré l'absence d'examen final, les néo-bacheliers refusent de parler d'un Bac au rabais.

Au lycée Jean-François Millet de Cherbourg, peu de bacheliers ont été surpris par leurs résultats
Au lycée Jean-François Millet de Cherbourg, peu de bacheliers ont été surpris par leurs résultats © Radio France - Antoine Jeuffin

Devant le lycée Jean-François Millet de Cherbourg, ce mardi matin, on est loin de l'effervescence qu'on observe d'habitude le jour des résultats du Bac. Quasiment tous les élèves de terminale présents ont déjà une idée bien précise de leur note à l'examen final. Celle-ci comprend en effet les épreuves déjà passées en classe de première. Il y a aussi la moyenne des résultats obtenus en contrôle continu pendant les deux premiers trimestres de l'année de terminale. Les candidats ont fait le calcul chez eux. 

"On ne nous a pas donné le Bac" 

Alicia vient d'avoir son Bac Scientifique, mention Assez Bien. La bachelière est "heureuse" mais a "un peu peur qu'à cause des conditions particulières d'évaluation, on nous dise que notre Bac n'a pas vraiment de valeur. _C'est sûr que ça fait un peu bizarre d'être évalué comme ça l'année du Bac mais on a quand même travaillé toute l'année pour l'avoir_, donc pour moi il a la même valeur que tous les autres baccalauréats", lance-t-elle. 

Adèle, elle aussi bachelière, accorde peu d'importance à ce que les gens pourront dire de son diplôme : "Pour moi, le Bac c'est surtout la porte d'entrée aux études supérieures. Dans nos métiers plus tard, on ne va pas nous demander en quelle année on l'a eu", sourit la jeune femme. "On n'a pas choisi de le passer dans ces conditions, en quelque sorte, on est un peu des victimes aussi", abonde son amie, Marion, qui pense que "les gens ne vont pas nous juger là-dessus, et nous dire qu'on nous a donné notre Bac". 

Selon les lycéens, le Bac n'était pas plus facile à cause du contrôle continu 

Avec le contrôle continu, les élèves de terminale de cette année n'ont pas eu à affronter le stress parfois éprouvant du bouquet final d'épreuves fin juin. Mais pour autant, cela ne veut pas dire que le baccalauréat 2020 est plus faible estime Estelle, qui a décroché elle aussi le précieux sésame : "Il y a eu un piège car avant l'épidémie, il y en a plein qui se sont dit "on va bachoter, on va bosser seulement les derniers mois". On n'était même pas au courant qu'on jouait notre avenir sur les deux premiers trimestres, donc je ne pense pas que le Bac était plus facile".

Christine Cardin, professeur de mathématiques au lycée Millet assure de son côté que ce système d'évaluation est "juste, puisque les élèves de terminale ont eu les notes qu'ils méritaient pendant l'année. Ils ont été évalués sur tous les chapitres que l'on a pu faire en classe". Certes, des élèves  ont eu droit à un réajustement à la hausse de leurs notes par le jury, pour les faire passer à 10, leur éviter le rattrapage, ou leur faire décrocher une mention. Cependant, un professeur, aussi membre du jury, relativise et affirme qu'il n'y en a pas eu plus que d'habitude. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess