Éducation

État d'urgence : les coins fumeurs de retour dans les lycées bretons

Par Tudi Crequer et Thomas Schonheere, France Bleu Breizh Izel jeudi 7 janvier 2016 à 20:14

Le lycée de l'Elorn, anciennement "sans tabac"
Le lycée de l'Elorn, anciennement "sans tabac" © Radio France - Tudi Crequer

Après les attentats du 13 novembre et dans le cadre du plan Vigipirate, le ministère de l'Education nationale veut assurer la sécurité des élèves. De nombreux proviseurs autorisent donc les lycéens à fumer, à l'air libre, dans l'enceinte des établissements.

Pour les élèves du lycée De l'Elorn à Landerneau (Finsitère), plus besoin de sortir de l'établissement pour fumer une cigarette. Au lendemain des attentats, le coin fumeur a été réintégré dans la cour du lycée. Une première depuis 2006. A chaque pause, des dizaines d'élèves se massent donc dans cet espace d'environ 30 m², séparé du reste de la cour par une simple ligne blanche. Le proviseur du lycée, Yves Milbeo, justifie sa décision : "Il y a des événements en France, les élèves fumaient à l'extérieur depuis la loi Evin mais aujourd'hui, il faut assurer leur sécurité, c'est la responsabilité du chef d'établissement. Ce n'est jamais marrant de voir des élèves fumer à l'intérieur du lycée mais comment faire autrement ?"

Au lycée de l'Elorn, les entrées et les sorties sont surveillées - Radio France
Au lycée de l'Elorn, les entrées et les sorties sont surveillées © Radio France - Tudi Crequer

Même réaction du côté de Marie-Françoise le Henanf, présidente de la FCPE du Finistère : "Je suis pour, à condition que ce soit temporaire et dans le cadre de l'état d'urgence." Mais il y en a forcément que cela énerve, les non-fumeurs notamment : "On a toujours l'odeur de la fumée de cigarette quand on arrive au lycée, peste Marie, élève en terminale. En plus , le coin fumeur est situé juste devant la cantine, alors tout le monde est obligé de le traverser."

Un article également disponible en breton : Ar surentez a-enep ar yec'hed el liseoù 

Partager sur :