Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les élus du département votent contre des travaux au collège Bienvenu-Martin à Auxerre

vendredi 12 avril 2019 à 13:02 Par Denys Baudin et Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

Le conseil départemental de l'Yonne n'engagera pas de travaux de réhabilitation pour Bienvenu-Martin. Une centaine de parents d'élèves et d'enseignants s'étaient mobilisés devant l'entrée.

Les enseignants et les parents d'élèves du collège Bienvenu Martin ont enterré symboliquement leur établissement, vendredi, devant le conseil départemental de l'Yonne à Auxerre
Les enseignants et les parents d'élèves du collège Bienvenu Martin ont enterré symboliquement leur établissement, vendredi, devant le conseil départemental de l'Yonne à Auxerre © Radio France - Thierry Boulant

Auxerre, France

Les élus ont voté contre l'engagement des travaux au collège Bienvenu-Martin à Auxerre. Après trois heures de débat, trente ont voté pour ce désengagement, dix contre et deux se sont abstenus dont le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne.

Le président du conseil départemental de l'Yonne, Patrick Gendraud, a proposé une répartition des 400 élèves sur les quatre autres collèges du secteur. Il reviendra de toute façon au préfet de décider ou non ensuite de  la fermeture du collège. 

Il aurait fallu investir plus de 5 millions d'euros pour la réhabilitation du collège et le département n'en a pas les moyens.  Une centaine d'enseignants et de parent d'élèves étaient présent à l’extérieur du Bâtiment en attendant ce vote. 

Le conseil départemental a voté vendredi, une délibération signifiant qu'il n'engagerait pas de travaux pour la réouverture de cet établissement classé en réseau d’éducation prioritaire. - Radio France
Le conseil départemental a voté vendredi, une délibération signifiant qu'il n'engagerait pas de travaux pour la réouverture de cet établissement classé en réseau d’éducation prioritaire. © Radio France - Thierry Boulant

on a pas le droit de leur retirer çà - Laetitia prof d'espagnol

Ils ont espéré jusqu'au derniers moment que leurs arguments l'emporteraient, à l'image de Laetitia Besco, professeur d'espagnol : "l'inégalité des chances, la REP qui doit être maintenue dans un quartier considéré comme le plus pauvre dans l'Yonne, on a pas le droit de leur retirer çà."

Déception aussi chez les parents d’élèves comme Rachida mère d'une collégienne de 14 ans : " cette décision c'est une honte"  

Sandrine, elle aussi a une fille, et la perspective de devoir l'envoyer à long terme dans un autre collège l’inquiète : " ce sera une difficulté, il y aura des frais de cantine, des frais de transport. Ce collège était bien pour les enfants, il y avait une bonne équipe enseignante et un bon taux de réussite."

Une centaine d'enseignants et de parents d'élèves du collège Bienvenu-Martin à Auxerre se sont rassemblés devant le conseil départemental vendredi matin - Radio France
Une centaine d'enseignants et de parents d'élèves du collège Bienvenu-Martin à Auxerre se sont rassemblés devant le conseil départemental vendredi matin © Radio France - Thierry Boulant

C'est à l'Etat d'assumer - Patrick Gendraud, Président du conseil départemental

Patrick Gendraud, le président du conseil départemental, se dit conscient des difficulté et des avantages du réseau d’éducation prioritaire qui risquent d’être perdu :" il y a une qualité d'éducation qui était dispensée à Bienvenu Martin, je souhaite _que la zone REP puisse être déplacée_, c'est à l’Éducation Nationale et à l'Etat d'assumer son rôle et je veux être partenaire avec eux et avec la ville d'Auxerre pour envisager la suite."

C'est désormais le préfet qui doit acté ou non la fermeture du collège Bienvenu-Martin.

Le département s'interroge aussi sur le maintien à l'avenir des sites de Bléneau, Saint-Sauveur , Brienon et Ancy le Franc.