Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les collégiens de Saint-Pierre-des-Corps se familiarisent avec les nouvelles règles sanitaires

-
Par , France Bleu Touraine

4 600 collégiens d'Indre-et-Loire reprennent progressivement le chemin des classes de 6ème et 5ème, depuis aujourd'hui. Une rentrée très particulière, en raison des précautions sanitaires très strictes à respecter. Reportage au collège Stalingrad, à Saint-Pierre-des-Corps.

Elèves et enseignantes masquées, tables individuelles : la rentrée post-Covid-19 ne ressemble à aucune autre
Elèves et enseignantes masquées, tables individuelles : la rentrée post-Covid-19 ne ressemble à aucune autre © Radio France - ©Boris Compain

Au collège Stalingrad, à Saint-Pierre-des-Corps, 80 élèves de 6ème et 5ème sur 190 ont demandé à revenir. Tout le monde a pu être accepté mais la rentrée s'effectue progressivement, de lundi matin à mardi après-midi, par groupe de 20 élèves pour une demi-journée de formation aux nouvelles règles de l'établissement.

Les élèves sont accueillis par l'équipe éducative avant même d'entrer dans le collège

Ils sont une petite dizaine d'élèves, tous masqués, répartis à chacune des deux entrées aménagées pour éviter les gros regroupements. Avant même de pénétrer dans le collège, chacun reçoit un numéro : "Emmanuel, le Un. Rami, numéro 2. Vous conservez votre numéro, tout le temps". Des marques au sol matérialisent la distance minimale entre élèves jusqu'à la première étape : les toilettes. Lavage de mains obligatoire, puis chaque collégien se rend sous le préau, sur une croix qui porte le numéro qui lui a été attribué. 

Dans le préau, une croix marquée d'un numéro indique l'emplacement de chaque élève
Dans le préau, une croix marquée d'un numéro indique l'emplacement de chaque élève © Radio France - ©Boris Compain

Le petit groupe se rassemble là, à distance suffisante les uns des autres puis direction la classe au premier étage après un petit test de la principale-adjointe : "Est-ce qu'on y va tous en même temps?...Non, bien sûr, vous avez raison. Madame Cantrel part devant et on la suit en file indienne et à distance les uns des autres". Les élèves sont très attentifs et respectent scrupuleusement les règles.

Chaque élève restera à la même table dans la même classe pour tous les cours jusqu'à la fin de l'année scolaire

Une fois dans la classe, l'élève s'assoit à une table qui porte son numéro. Jusqu'à la fin de l'année scolaire, tous ses cours auront lieu dans cette salle, et à cette table ou il est seul : "Vous avez compris que ce sera votre espace de travail pour quelques temps, donc je vous invite à marquer le numéro tout de suite dans votre carnet de correspondance" explique Emilie Cantrel, professeure-documentaliste.

Les 6ème viendront lundi et jeudi. Les 5ème mardi et vendredi. Au maximum, il y aura 41 élèves dans l'établissement au même moment. Un groupe commence à 8H30, l'autre à 9H30, ce qui permet d'assurer deux services à la cantine même si, là aussi, il a fallu s'adapter : Impossible de conserver le self-service. Les élèves s'assoient à bonne distance les uns des autres et sont servis à table, pour limiter leurs déplacements.

Ce texte a été distribué  à tous les élèves lors de cette demi-journée de formation aux nouvelles règles.
Ce texte a été distribué à tous les élèves lors de cette demi-journée de formation aux nouvelles règles. © Radio France - ©Boris Compain

Beaucoup d'élèves se disent heureux de revenir en classe

Parmi les autres règles à retenir : Plus question de prêter ses affaires, par exemple. Plus possible, non plus, de boire au robinet : chaque élève doit amener une bouteille d'eau. Cette demi-journée d'apprentissage des nouvelles règles comprend aussi un moment d'échange sur le confinement. L'occasion, pour beaucoup, d'exprimer leur joie de revenir au collège. 

"Je m'ennuyais trop et les devoirs étaient un peu trop compliqués, donc ça fait plaisir". Yanis, élève de 6ème 

Certains soulignent tout de même le côté étrange de cette rentrée dans un établissement avec si peu d'élèves et dans lequel tout le monde est masqué. Un autre confie que son père avait peur de le laisser revenir au collège, mais que sa mère a eu gain de cause.

Les élèves restent à bonne distance les uns des autres
Les élèves restent à bonne distance les uns des autres © Radio France - ©Boris Compain

Parallèlement à la reprise des cours, l'éducation à distance continue pour tous les élèves. Selon l'équipe éducative du collège Stalingrad de Saint Pierre des Corps, l'organisation mise en place pourrait être assez facilement adaptée si les 4ème et 3ème revenaient aussi au mois de juin. La décision devrait être annoncée au niveau national dans les jours qui viennent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess