Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les Cordées de la réussite dans la Vienne : comment ça marche ?

mardi 21 novembre 2017 à 11:19 - Mis à jour le vendredi 10 novembre 2017 à 6:00 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Connaissez-vous les Cordées de la réussite ? Ce dispositif national est censé favoriser l'accès des jeunes lycéens (quel que soit leur milieu) à l'enseignement supérieur et aux filières d'excellence. Une soirée de présentation du dispositif est prévue ce soir à l'IUT de Châtellerault.

IUT de Châtellerault
IUT de Châtellerault - DR

Châtellerault, France

Pour nous en parler, notre invité est Hélène Aubriller, professeur d'anglais à l'IUT de Châtellerault. Deux lycées participent au dispositif dans la Vienne : Branly à Châtellerault et Aliénor d'Aquitaine. Les cordées aident et motivent les lycéens pour envisager des études supérieures diversifiées. Elles proposent alors un accompagnement qui peut prendre des formes diverses : aide aux devoirs et méthodologie, ouverture culturelle, tutorats, accompagnement scolaire, sensibilisation et orientation. Ce dispositif met donc en réseau des établissements d'enseignement supérieur (grandes écoles, écoles d'ingénieurs et universités) avec des établissements scolaires du secondaire.

Les objectifs académiques sont : optimiser le maillage constitué par les cordées de la réussite sur le territoire ; mieux cibler les publics relevant des objectifs des "cordées de la réussite" ; notamment ceux issus des territoires de la politique de la ville et des zones rurales ; mieux intégrer les élèves des filières professionnelles et technologiques dans des projets de "cordées de la réussite" ayant pour "têtes de cordée" des lycées à BTS ou BTSA et des IUT, de manière à inciter ces élèves à préparer respectivement un BTS (ou BTSA) ou un DUT.