Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les "couacs" de la rentrée scolaire en Corse

jeudi 7 septembre 2017 à 9:00 Par Hélène Battini et Pierre-Louis Antoniotti, France Bleu RCFM

Devant des classes doublées et surchargées, et un manque d'enseignants, certains parents d'élèves tirent la sonnette d'alarme et se mobilisent contre la fermeture des classes.

Ecole de Pietranera ce jeudi matin
Ecole de Pietranera ce jeudi matin © Radio France - Patrick Rossi

Corse, France

Si le cas de l'école Reynoard de Montesoru s'est réglé ce mercredi, ce n'est pas le cas de certaines écoles, comme Casalabriva ou Pietranera. Des écoles où la rentrée n'a pas été de tout repos.

Ecole de Pietranera ce jeudi - Radio France
Ecole de Pietranera ce jeudi © Radio France - Patrick Rossi

De nombreux rassemblements ce jeudi

A Muratu, l'école primaire comptait trois enseignants l'an dernier, désormais, ils ne sont plus que deux, pour 49 élèves. Un enseignant chargé des 20 élèves de maternelle et de CP. L'autre des 29 enfants, du CE1 au CM2, soit quatre niveaux. Un blocage a lieu ce jeudi. À Pietranera aussi, c'est une suppression de poste en maternelle qui fait et des sureffectifs notamment en primaire qui font bondir la population. Là aussi on passe de 3 à 2 classes. Les parents ont déjà exprimé leur mécontentement à plusieurs reprises. Ce jeudi matin les grilles de l’établissement sont cadenassées jusqu’à nouvel ordre, il n’y aura pas de cours aujourd’hui, la circulation pourrait même être perturbée.

Ecole de Pietranera ce jeudi - Radio France
Ecole de Pietranera ce jeudi © Radio France - Patrick Rossi
Ecole de Pietranera ce jeudi - Radio France
Ecole de Pietranera ce jeudi © Radio France - Patrick Rossi

À l'école Dominique Antoniotti de Borgo, un poste d'enseignant a été supprimé en février, suite à une baisse d'effectifs. Mais entretemps, l'école a connu une forte hausse des inscriptions.17 élèves hors commune sont inscrits, ce qui donne des classes de 30 enfants. Un barrage filtrant a été organisé.

Menace de fermeture

Ecole de Casalabriva ce jeudi - Radio France
Ecole de Casalabriva ce jeudi © Radio France - Marion Galland

Mais la situation la plus critique était sans doute celle de Casalabriva en Corse-du-Sud. Trois contrats aidés menaçaient d'être supprimés (ATSEM, accompagnatrice du car scolaire, agent de cantine) ce qui aurait pu entraîner la fermeture de l'école maternelle. Ce jeudi matin, un rassemblement de parents et d’enfants a eu lieu devant l'école. Plusieurs élus comme Jean-Christophe Angelini ou Gilles Simeoni ont porté leur soutien aux parents d'élèves et au personnel. Dans la matinée le maintien de ces postes a finalement été obtenu après une mobilisation importante.

Ecole de Casalabriva ce jeudi - Radio France
Ecole de Casalabriva ce jeudi © Radio France - Marion Galland

La carte scolaire, qui donnera le modèle définitif des écoles est attendue lundi prochain.