Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement - Les écoles de Rouen rouvrent ce lundi, deux semaines après les autres : "Une bonne idée"

Alors que la plupart des écoles élémentaires sont rouvertes depuis le mardi 12 mai, les écoles de la ville de Rouen ne rouvrent que ce lundi 25 mai. Un report salué par les enseignants.

Dans une salle de classe d'une école de Vesoul. Illustration.
Dans une salle de classe d'une école de Vesoul. Illustration. © Radio France - Jean-François Fernandez

Au moment du déconfinement, le gouvernement l'avait annoncé : les écoles élémentaires devaient rouvrir, dans la mesure du possible, le 12 mai. Avec un protocole sanitaire strict. Trop strict même, pour la ville de Rouen, qui a vite annoncé ne pas pouvoir rouvrir ses écoles le 12 mai.

La date du 25 mai, deux semaines plus tard, est annoncée. La voilà arrivée. Deux semaines qui ont permis de préparer tous les établissements rouennais, dont certains accueillent déjà des enfants de personnes indispensables à la gestion de la crise sanitaire. 

La FCPE, fédération de parents d'élèves, a vu la reprise s'effectuer dans les autres villes et en dresse un bilan contrasté : "L'enseignement n'est pas celui habituel, c'est un mode dégradé, pense Denis Suire, président de la FCPE dans l'Eure. Nos jeunes étaient en attente de socialisation, mais les écoles rouvertes, ce sont celles pour les plus jeunes, c'est un peu à titre de garderie, sans dévaluer du tout le travail des professeurs. L'objectif étant de permettre aux parents de se rendre au travail. Mais les écoles qui ont rouvertes ont eu à cœur de mettre bien en place le protocole sanitaire et d'accueillir les enfants sans qu'il y ait crainte qu'ils soient touchés. Quand ça a rouvert, c'est que les mairies ont pu mettre en oeuvre ce qu'il fallait", estime-t-il. 

Ce report est salué par les enseignants. Le syndicat SNUipp aurait même attendu encore plus longtemps : "C"était une bonne idée, car ça a laissé plus de temps pour s'organiser, mais on aimerait rappeler que le conseil scientifique s'était prononcé pour septembre, et nous avions demandé que cela soit respecté, déclare Pierre Viot, représentant du syndicat à Rouen. Il y a eu quelques exemple de reprise compliquée le 12 : au Havre ou à Petit-Quevilly, il y a eu des cafouillages, de la confusion, où les gestes barrières n'étaient pas toujours respectés, mettant les enseignants dans des situations compliquées." 

A ce titre, la FCPE note la prudence de la ville de Rouen : "Si la ville a attendu cette date, c'est qu'elle avait de bonnes raisons de le faire. Quand on est un village avec deux écoles, ce n'est pas comme l'ensemble d'établissements d'une grande agglomération. Mais pour les parents d'élèves, qui ont du reprendre le travail, ça a du être très compliqué..."  

A Rouen la reprise s'effectuera ce lundi pour les CP et les CM2 qui travailleront aussi le mardi. Les CE1, CE2 et CM1 viendront les jeudi et vendredi, en demi-groupe. Tous les détails sont sur le site de la mairie de Rouen. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess