Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les écoles rouvriront "au cas par cas" à Montpellier, annonce Philippe Saurel

-
Par , France Bleu Hérault

Dans une interview sur franceinfo, le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a de nouveau jugé déraisonnable la réouverture des écoles le 11 mai, début du déconfinement en France. Il appliquera le principe de précaution dès la reprise des cours.

Illustration. Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, juge la réouverture des écoles prématurée depuis plusieurs semaines. Il appliquera sur sa commune des ouvertures "au cas par cas"
Illustration. Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, juge la réouverture des écoles prématurée depuis plusieurs semaines. Il appliquera sur sa commune des ouvertures "au cas par cas" © Radio France - Elena Louazon

La réouverture des écoles le 11 mai "se fera au cas par cas", a expliqué Philippe Saurel, maire Divers gauche de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, interrogé dimanche 3 mai sur franceinfo. Toutes les écoles du territoire national pourront rouvrir à cette date, début du déconfinement, avec des conditions sanitaires strictes et des mesures de distanciation physique dans les établissements.

Montpellier compte 126 écoles et les rouvrir automatiquement "n'est pas raisonnable", estime le maire. "Je ferai en sorte que dès qu'il y a un doute, l'école reste fermée. Un doute en termes de proximité avec un cluster, un doute avec la présence du personnel, un doute parce que l'architecture interne de l'école ne supportera pas la distanciation", détaille Philippe Saurel.

"J'ai un devoir de précautiondans cette affaire", explique-t-il. Ce sont les maires qui sont responsables des bâtiments des écoles, même si l'État nous impose de les rouvrir, parce que la politique de l'éducation est une compétence de l'État. Et si je disais « je veux fermer toutes les écoles », le préfet est en droit de les faire ouvrir à ma place".

le maire de Montpellier Philippe Saurel dénonce une "sous-traitance" du déconfinement aux municipalités

Des maires "pris en otage"

Dans une interview au Journal du Dimanche, le maire de Montpellier dénonce la gestion globale du déconfinement. "Pour passer du confinement au déconfinement, il faut construire une politique de santé publique généralisée, avec des tests massifs, le port obligatoire de masques, l'isolement des malades, voire la prise de température dans certains cas. Et  ça, l'État est aujourd'hui incapable de le faire", dénonce-t-il dans l'hebdomadaire. 

Il parle carrément d'une "sous-traitance " du déconfinement aux élus locaux, sans que celle-ci ne soit accompagnée de "garantie ni moyens ". "Le gouvernement se défausse sur nous [...] nous sommes priés de tester le déconfinement qu'il ne peut pas faire". Sur la réouverture des écoles, Philippe Saurel dénonce à nouveau la position du gouvernement : "Nous sommes obligés d'obéir en faisant notre maximum pour que les protocoles sanitaires soient respectés. Je n'ai pas le choix ! [...] Les consignes, on les reçoit à la télévision. Ça tombe d'en haut. Nous sommes en première ligne, avec des cahiers des charges très stricts à respecter, pour assumer une compétence de l'Etat alors que, épidémiologiquement, il a pris du retard."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess