Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élèves creusois peuvent jouer les artistes grâce à une nouvelle antenne du Pôle Arts au Moutier d'Ahun

-
Par , France Bleu Creuse

Faciliter l'accès à l'art contemporain, c'est l'objectif de la création de la nouvelle antenne du Pôle Arts à La Métive au Moutier d'Ahun. Cette structure soutenue notamment par le rectorat et la Direction régionale des affaires culturelles est ouverte à toutes les écoles de Creuse.

Les élèves entame l'atelier par la visite d'une exposition à La Métive avant de devenir eux-même un peu artiste.
Les élèves entame l'atelier par la visite d'une exposition à La Métive avant de devenir eux-même un peu artiste. - Dominique Bodevin

La Métive au Moutier d'Ahun a une nouvelle mission : diffuser l'art contemporain auprès des élèves creusois. Une nouvelle antenne du Pôle Arts vient d'y être inaugurée vendredi 29 mai. La première existe depuis 2013 à Aubusson. Soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Nouvelle-Aquitaine, le Fond régional d'art contemporain (FRAC) et le rectorat de Limoges, elle est accessible à tous les élèves de Creuse. 

Faciliter l'accès à la culture en Creuse

"C'est une ouverture culturelle car on ne voit pas l'art contemporain de la même manière quand on a déjà côtoyer le Pôle Art" estime Claire Faugère, la conseillère pédagogique en art visuel du rectorat. Pour le rendre plus accessible, les enfants ne visitent pas seulement une exposition mais participent à tout un atelier guidés par un artiste. Julia Amarger, photographe installée à Paris animait celui de l'inauguration, autour du thème du secret et de l'invisible. "L'enfant est spectateur et en même temps il pratique une discipline artistique, il a les deux regards, pour les compréhensions des œuvres c'est une bonne chose."

Une classe de l'école de Chénérailles a participé à ce premier atelier, la matinée avec des discussions autour des œuvre exposées (choisies dans les collections du FRAC par la photographe) et l'après-midi appareil photo en main sur les bords de Creuse. Pour eux, ça a tout d'un jeu qui "fait évoluer notre connaissance dans l'art, tout ça" lance un petit garçon. 

L'important c'est que les enfants comprennent que l'art contemporain est aussi pour eux

Il suffit de dix minutes de bus pour venir depuis leur établissement et c'est la force de cette deuxième antenne du Pôle Art. "L'important c'est que les enfants comprennent que l'art contemporain est aussi pour eux, que ce n'est pas un milieu clôt réservé à une élite" estime Dominique Bodevin, vice-présidente de La Métive et fondatrice de cette structure creusoise. "Comme en Creuse, l'accès à la culture n'est pas toujours facile, c'était l'enjeu de ce Pôle Art et avec cette deuxième antenne, ça se diffuse encore plus."

L'école doit payer le transport pour que ses élèves profite de l'atelier, le reste est pris en charge par la DRAC et le rectorat.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess