Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les élèves du collège Jules Lagneau à Metz-Bellecroix visitent l’Europe grâce au programme Erasmus plus

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Vingt-deux élèves de 3ème au collège Jules Lagneau à Metz-Bellecroix ont profité du programme Erasmus +. Autrement dit, ces deux dernières années, ils ont échangé avec des correspondants étrangers et sont allés visiter la Hongrie, la Slovaquie ou encore la Lettonie. Une expérience inoubliable.

Une partie des élèves qui ont participé au programme Erasmus + au collège Jules Lagneau
Une partie des élèves qui ont participé au programme Erasmus + au collège Jules Lagneau © Radio France - Vianney Smiarowski

Metz, France

Les voyages forment la jeunesse dit le dicton. Depuis le mois de mars 2017 et jusqu’en juin 2019, vingt-deux élèves de 3ème du collège Jules Lagneau ont participé au programme Erasmus +. Douze d’entre eux sont allés en voyage à l’étranger pendant une semaine, en Hongrie, en Slovaquie ou encore en Lettonie. 

Le thème du programme Erasmus portait sur le numérique, les collégiens ont notamment travaillé, avec leurs correspondants étrangers, sur la thématique du cyberharcèlement. Ils ont par exemple tourné un court métrage ou encore réalisé des chansons; mais ils ont surtout travaillé sur eux-mêmes en se confrontant aux surprises des voyages. 

Voyager à l'étranger pour la première fois

"Déjà on a pris l’avion. C’était trop bien", s’exclament Emilie et Emma, 14 et 15 ans, de retour de Slovaquie. Elles n’étaient jamais parties à l’étranger avant cette expérience.  "Sur place, on a pu rencontrer des gens de beaucoup d’autres pays puisqu’il y avait d’autres collégiens étrangers qui étaient là, ceux du programme Erasmus comme nous. On a pu découvrir beaucoup de cultures différentes", se réjouit Emilie. "Le fait de voyager ça nous change, on s’ouvre. On est obligé d’enlever notre timidité", rajoute Emma.

Ce n'est pas Amandine, 16 ans, qui l'a contredira. Elle est partie à Budapest en Hongrie. Une semaine d'échange avec un correspondant et une expérience à renouveler selon elle, "ce projet Erasmus m’a apporté beaucoup de choses, la confiance en moi, des connaissances en plus en anglais ou encore dans le domaine culturel", dit-elle.

L'apprentissage par l'expérience

En plus des visites culturelles lors de leurs voyages ou échanges avec leurs correspondants, les collégiens messins ont aussi dû travailler autour de la thématique du cyberharcèlement. Pour se faire comprendre obligé de parler l’anglais. "On a amélioré notre niveau parce qu’on apprend à se débrouiller seuls. L’anglais ce n’est pas notre langue natale alors c’était un peu compliqué mais à force, on a su se débrouiller", raconte Sarah, 14  ans.

Et il n'y a pas qu'en anglais que les collégiens ont progressé. "Il y a surtout la découverte de l’altérité. Découvrir que les autres élèves dans d’autres pays sont à la fois différents de nous et à la fois semblables, je pense que ça a été quelque chose de crucial dans le projet", explique Aurore Marchal, professeur d'anglais au collège Jules Lagneau.

"L’Européen, ce n’est plus celui qui habite loin"

De manière générale, cette expérience en Europe a changé leur vision des choses "puisque, l’Européen, ce n’est plus celui qui habite loin, dans un pays qu’on ne connait pas. Mais quelqu’un qu’on a rencontré, avec qui on a tissé des liens. Je pense que pour nos jeunes, l’Europe est beaucoup plus charnelle qu’elle ne l’était pour nous à leur âge", estime Lucia Jalba, leur professeur documentaliste.

Pour que les collégiens aient une chance de traverser à nouveau les frontières de l’Union européenne, les professeurs du collège Jules Lagneau ont déjà déposé une nouvelle demande de projet Erasmus pour période 2019-2021. Si leur requête est acceptée, cette fois-ci le projet se fera avec la Grèce, l'Italie, la Lituanie et la Roumanie.

L'une des vidéos réalisées par les collégiens messins sur le harcèlement via les réseaux sociaux