Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les élèves sarthois vont bientôt badger dans les transports scolaires

-
Par , France Bleu Maine

Un système de validation électronique va être mis en place dans les cars de transport scolaire. En Sarthe, plus de 23 500 élèves les empruntent cette année. L'expérimentation commence à l'automne.

Les différents formats de cartes de transport scolaire en vigueur en Sarthe pour l'année 2019-2020.
Les différents formats de cartes de transport scolaire en vigueur en Sarthe pour l'année 2019-2020. © Radio France - Alexandre Chassignon

Sarthe, France

La carte de transport scolaire distribuée cette année aux 23 600 élèves sarthois qui y sont abonnés a un peu changé cette année. Elle ne précise plus la ligne, le point de montée et la destination. Ces informations sont désormais à l'intérieur, sous forme électronique.

"Il y a une puce et un QR code" précise Béatrice Latouche, la conseillère régionale chargée des transports scolaires pour tous les Pays de la Loire, également maire du Lude. Les dernières seront envoyées avant fin septembre. Cela nous permettra de déployer le système où chaque enfant pourra scanner sa carte".

Contrôler les élèves... et les horaires

Ce déploiement a son pendant à l'intérieur des cars : des bornes de validation connectées à une tablette. "Le chauffeur valide à chaque arrêt et les élèves valident quand ils montent, explique Laurent Grosbois de Voyages Brosbois, basés à Loué. Comme ça nous savons si les élèves sont dans le bon car. Nous pouvons aussi répondre si on nous reproche un passage des cars avant ou après l'heure prévue". Les 15 véhicules de son entreprise participeront à l'expérimentation dès le mois d'octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu