Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les enseignants en grève pour protester contre la mauvaise application des mesures sanitaires

-
Par , France Bleu Berry

Les élèves en classe, oui mais pas entassés les uns contre les autres ! C'est le message des enseignants qui dénoncent la mauvaises application des mesures sanitaires dans les établissements scolaires. Ils font grève aujourd'hui pour appuyer leurs revendications.

Beaucoup de lycéens redoutent d'avoir à travailler de nouveau seuls chez eux comme lors du premier confinement
Beaucoup de lycéens redoutent d'avoir à travailler de nouveau seuls chez eux comme lors du premier confinement © Radio France - Odile Senellart

La "gréve sanitaire" des enseignants se déroule ce mardi 10 novembre à l'appel des principaux syndicats du primaire et secondaire (FSU, SNUIPP-FSU, CGT, Sud, FO). A Bourges les enseignants manifestent même de 12h à 14h à Bourges, devant les locaux de la direction des services de l'éducation nationale (avenue du 95ème de ligne). Tous réclament le renforcement du protocole sanitaire face à l'épidémie. Non pas en renvoyant les élèves chez eux mais faisant en sorte que les effectifs permettent dans chaque de salle de classe de respecter la distanciation sociale. Les profs veulent revoir l'ensemble des mesures pour mieux protéger élèves, parents, personnels et eux-même.

Selon les derniers chiffres du ministère de l'Education, 3.528 élèves testés positifs et 1.165 personnels sur les 12 millions d'élèves et 1 million d'agents. Une proportion inférieure au reste de la population selon le ministre.  Mais les syndicats dénoncent eux les effectifs surchargés et des élèves parfois littéralement entassés notamment dans les restaurants scolaires à l'heure de la pause méridienne. 

le co-secrétaire départemental de la FSU dans le Cher, Matthieu Pichard, lui-même professeur de SVT au lycée Marguerite de Navarre à Bourges, dénonce le non-respect des mesures pourtant souhaités par le ministère de l'Education Nationale. "la direction réfléchit à une alternance entre les niveaux. mais ce stade rien de concret. "le problème c'est surtout entre les cours, quand les élèves se déplacent - poursuit le délégué syndical tout en précisant - _on était pour que les établissements restent ouverts, le premier confinement a fait trop de dégâts pour la scolarité des jeunes mais il faut plus de personnel_s comme des surveillants pour la cantine

Matthieu Pichard, co-secrétaire départemental de la FSU dans le Cher

Choix de la station

À venir dansDanssecondess