Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les évaluations en CP et CE1 commencent ce lundi

-
Par , France Bleu

Les évaluations des élèves de CP et CE1 en français et mathématiques sont reconduites cette année et démarrent lundi en France, dans une version "moins longue" et tenant compte des vives critiques des principaux syndicats d'enseignants l'an dernier.

Un élève de CE1 sur deux a des "difficultés" en calcul mental selon le ministre de l'Education
Un élève de CE1 sur deux a des "difficultés" en calcul mental selon le ministre de l'Education © Maxppp - Alexandre MARCHI

C'est (re) parti pour les évaluations dans les classes de CP et de CE1 ! Mises en place l'an dernier, elles permettent d'avoir un portrait très précis du niveau des élèves, fait valoir Jean-Michel Blanquer. Les enseignants, eux, sont loin d'être convaincus.

Des évaluations "inutiles" et "facteur de stress" 

Près de 840.000 élèves de CP, autant en CE1, sont concernés par ce dispositif. Ces tests, conçus par des agences du ministère, sont les mêmes dans toutes les écoles. Il s'agit d'épreuves de français et de mathématique sous la forme de séances de 20 minutes chacune. Même si le ministre de l'Education a concédé quelques changements sur la forme, le fond suscite toujours des critiques. Certains enseignants estiment que les tests sont anxiogènes et inadaptés à des élèves de CP qui ne savent pas encore lire. Les professeurs estiment aussi qu'ils savent très bien évaluer leurs élèves sans passer par ces exercices imposés.

"Ne pas pénaliser les élèves" 

Cette année, l'objectif du ministère n'a pas changé. Il s'agit toujours de disposer, d'un diagnostic sur les compétences et les difficultés des élèves en début de CP, à mi-CP et en début de CE1. L'année dernière, ces évaluations ont permis de dresser un portrait très précis du niveau des élèves selon Jean-Michel Blanquer. 23% des élèves en début de CP ont des difficultés à reconnaître les lettres et le son qu'elles produisent et 8% ont des difficultés à reconnaître les nombres dictés. Concernant les élèves en début de CE1, 30% lisent moins de 30 mots par minute, alors que l'objectif national est de 50 mots. Un élève sur deux (49%) a des difficultés en calcul mental et 47% ont des soucis pour résoudre des problèmes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu