Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation
Dossier : 75e anniversaire du Débarquement

Les "Grands Témoins" du 75e anniversaire du Débarquement : le récit d'Emile Lange

GRANDS TEMOINS - Vétérans, résistants, déportés ou simples civils, ils racontent leurs vies durant la Seconde guerre mondiale aux élèves de 3e du collège Stephen Hawking de Fleury-sur-Orne. Breton devenu Normand, Emile Lange dépeint ses rocambolesques péripéties durant l'Occupation.

Emile Lange, témoin de la Seconde guerre mondiale, a répondu aux questions des élèves de 3ème du collège Stephen Hawking de Fleury-sur-Orn
Emile Lange, témoin de la Seconde guerre mondiale, a répondu aux questions des élèves de 3ème du collège Stephen Hawking de Fleury-sur-Orn © Radio France - Boris Letondeur

Caen, France

Né à Rennes le 19 juillet 1919, Emile Lange a 20 ans lorsque la Guerre éclate. Il décèle l'incompréhension et la colère dans les yeux de son père, Poilu de la grande guerre, rentré en Bretagne amputé d'une jambe. "Pas mûr, casse-cou", le jeune Emile s'atèle à des petits faits de résistance face aux nazis, en solitaire, pas au sein d'un réseau.

Son grand fait d'arme, c'est le vol de la voiture d'un officier SS, et de tous les effets qu'elle contenait. Voici le récit du larcin. 

DDAY 75ème - Grand témoin : Emile Lange et le vol d'une voiture d'officier allemand

Sous l'Occupation, en 1941, il devient père d'une petite fille. Outre la dérangeante présence allemande, à cette époque, on redoute surtout le STO (Service du Travail Obligatoire). En 1943, Emile Lange reçoit une lettre le réquisitionnant pour partir travailler en Allemagne. Il décide de tout faire pour y échapper. 

DDAY 75ème - Grand témoin : Comment Emile Lange a échappé au STO en Allemagne ?

Intrépide mais pas suicidaire, il décide ensuite de quitter la Bretagne pour la Normandie. Le voilà qui atterrit à Neufchâtel-en-Bray, où il est réquisitionné pour garder les voies de chemin de fer. Il sympathise avec un homme qui s'avère être un collaborateur qui le dénonce et l'interpelle. 

DDAY 75ème - Grand témoin : Emile Lange raconte son interpellation et son interrogatoire par les SS

Au terme de quatre jours d'interrogatoire, Emile Lange est condamné à être fusillé, mais une fois encore, le destin lui sourit, si l'on peut dire. Il ne sera pas exécuté mais envoyé en camp de concentration en Allemagne. 

DDAY 75ème - Grand témoin : Emile Lange évite l'exécution et s'échappe du convoi pour les camps de concentration

Plus à une cavale près, Emile Lange s'évade du train l'emmenant vers l'Allemagne. Cette fois, il ne sera jamais rattrapé par les Nazis. Au contraire, c'est lui qui les pourchassera une fois le Débarquement allié arrivé. Il s'engage dans l'Armée française et participe aux convois de libérateurs jusqu'en Allemagne. Assistant d'un gradé chargé du ravitaillement, il convoiera des vivres pendant plusieurs mois jusqu'à Bonn. 

DDAY 75ème - Grand témoin : Emile Lange échappe aux Nazis et s'engage dans l'Armée française de la Libération

Aujourd'hui, à 99 ans et toujours aussi vif et intrépide, Emile Lange vit à Caen, en indépendance, profitant de sa nombreuse descendance. 

Choix de la station

France Bleu