Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les libraires demandent à Laurent Wauquiez de repousser le vote sur la gratuité des manuels scolaires

mardi 11 décembre 2018 à 16:46 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Drôme Ardèche

Les libraires indépendants sont très inquiets d'une décision de la majorité de la Région ARA. Les élus s'apprêtent à voter la semaine prochaine une délibération permettant à la Région d'acheter elle-même les manuels scolaires des lycéens. Un gros manque à gagner pour certaines librairies.

Jusqu'à présent les lycéens allaient en librairies acheter leurs manuels grâce au Pass'Région
Jusqu'à présent les lycéens allaient en librairies acheter leurs manuels grâce au Pass'Région © Maxppp -

Les libraires indépendants demandent à Laurent Wauquiez de prendre le temps de la réflexion. La semaine prochaine (19 et 20 décembre), l'assemblée plénière du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes votera une délibération permettant à la région d'acheter tous les manuels scolaires des lycéens. 

Sur le papier, cette mesure est affichée comme un avantage pour les familles car elle signifie la gratuité des manuels scolaires des lycéens. 

Certains pourraient perdre jusqu'à 25% de leur chiffre d'affaires

Dans les faits, des dizaines de libraires indépendants y voient un gros manque à gagner. Selon un collectif de libraires,  deux tiers des 250 librairies de la région sont concernées et pour une cinquantaine d'entre-elles "l'impact sera très fort, que ce soit pour des librairies de chaîne comme Gibert ou Decitre mais aussi des librairies de plus petite taille". Selon les libraires indépendants, certains pourraient perdre jusqu'à 25 % de leur chiffre d'affaires

La mesure ne semble pas si urgente car aujourd'hui les lycéens de la région bénéficient quand même de la gratuité des manuels d'une façon détournée. En effet, les lycéens disposent d'une somme d'argent versée sur leur carte Pass'Région qui sert ensuite à acheter les livres dans les librairies de leur choix.

"Réfléchissons ensemble pour que les libraires puissent s'organiser"—Thierry Daniel, directeur de la librairie Garin de Chambéry

A Chambéry, le directeur de la librairie Garin estime donc qu'il n'y avait aucune urgence. "On a regretté d'être informé tard sur ce projet qui est en réflexion à la région depuis plusieurs mois", explique Thierry Daniel, "les librairies ne veulent pas être dans une logique de perfusion (...) réfléchissons ensemble pour qu'il y ait un délai de réflexion et de proposition (...) que les libraires puissent s'organiser et proposer une alternative".

De son côté l'opposition du groupe Socialiste et Démocrate à la région estime que la décision de la majorité entraîne aussi un affaiblissement des associations de parents d'élèves qui assuraient jusqu'à présent la distribution des manuels.