Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les lycéens landais s'inquiètent sur l'organisation du premier jour du Bac 2019

-
Par , France Bleu Gascogne

Il y a une quinzaine de jours, plusieurs syndicats de professeurs (SNES-FSU, FO...) ont appelé à une grève des professeurs qui surveillent les épreuves du premier jour du baccalauréat. A quelques jours des épreuves, les lycéens landais appellent les profs à ne pas faire grève.

Les lycéens landais s'inquiètent d'avoir des difficultés sur l'organisation du premier jour du Bac.
Les lycéens landais s'inquiètent d'avoir des difficultés sur l'organisation du premier jour du Bac. © Maxppp - Thierry GACHON

Département Landes, France

Les lycéens landais stressent pour les révisions du baccalauréat mais aussi sur le bon déroulement des épreuves. Le 29 mai dernier, plusieurs syndicats ont appelé les professeurs à faire grève, le premier jour du Bac. Ce jour-là, Les terminales ont l'épreuve de Philosophie et les élèves de premières, celle de Français. Ce mercredi, le SGL, le syndicat général des Lycéens a publié une lettre pour demander aux professeurs grévistes de ne pas "se tromper de cible".

Des lycéens landais "stressés"

Nabil Heddar, lycéen landais et porte-parole du SGL, pense, lui aussi, que les syndicats des professeurs grévistes se trompent avec cet appel à la grève : _"_C'est un danger pour nous pas pour le gouvernement. On est tous stressé, on nous envoie des messages pour savoir si la grève est vraie, si elle sera très suivie dans les Landes. C'est pour ça que les professeurs doivent nous entendre".

Armelle Masson, secrétaire départemental de la FSU, l'un des syndicats gréviste comprend les élèves mais elle attend maintenant une réaction du ministre de l'éducation, Jean-Michel Blanquer : "La balle est dans le camp du ministre, il a refusé d'écouter les parents, les élèves et les enseignants au moment où tout le monde manifestait. Il a maintenant quelques jours pour répondre". 

D'après l'inspection d'académie des Landes, aucun lycée landais n'a, pour le moment, fait part de difficultés à organiser les épreuves du Bac ce lundi.