Éducation

Les lycéens vauclusiens commencent à s'inscrire sur le site d'admission post-bac

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse vendredi 20 janvier 2017 à 10:30

Pas facile de s'y retrouver sur les sentiers de l'orientation...
Pas facile de s'y retrouver sur les sentiers de l'orientation... © Maxppp - .

Le site internet "APB" (admission post bac) est accessible depuis ce vendredi. Les lycéens doivent s'y inscrire, et formuler leurs vœux d'orientation dans l'enseignement supérieur. Un moment toujours un peu stressant...

"Et toi, tu veux faire quoi, plus tard ?" Tout le monde a entendu cette question un bon millier de fois, pendant l'enfance... Mais à partir de vendredi, les élèves de terminale, ceux qui passent le baccalauréat en fin d'année, vont devoir y répondre.

C'est en effet ce vendredi qu'ouvre la plateforme internet APB (admission post-bac),dédiée à l'admission dans l'enseignement supérieur. Les lycéens doivent se connecter, se créer un espace personnel, et établir une "liste de vœux". En fait, ils doivent inscrire, par ordre de préférence, les formations auxquelles ils souhaitent accéder, une fois leur diplôme en poche.

Choisir, se lancer

Même si ces vœux sont modifiables jusqu'au 20 mars, et si l'ordre de préférence peut être changé jusqu'au 20 mai, les lycéens et leurs familles sont toujours un peu stressés par cette procédure. "C'est normal, assure Pernette Pithon, conseillère-psychologue au Centre d'Information et d'Orientation (CIO) d'Avignon :

"Choisir, c'est renoncer à des choses. C'est normal de douter, d'avoir peur de se tromper. Mais les jeunes n'engagent pas leur vie entière le 20 janvier. Ils décident juste une orientation. Le projet professionnel évolue, mûrit, change tout au long la vie." (Pernette Pithon).

Pernette Pithon

De toute façon, les jeunes ne sont pas seuls dans la prise de décision. Il y a leur famille, et toute l'équipe pédagogique des établissements scolaires.

"On n'attend pas la classe de terminale pour parler de l'orientation, explique Daniel Hermsdoff, le proviseur du lycée Stéphane Hessel de Vaison-la-Romaine. Dès la classe de seconde, on propose aux élèves de se rendre dans des établissements d'enseignement supérieur pour rencontrer profs et élèves et pour se faire une idée vraie des filières supérieures."

"L'équipe pédagogique donne son avis sur les désirs d'orientation des élèves. Les lycéens ne sont pas lâchés, comme ça, tous seuls. Les profs les écoutent, les conseillent, de manière individuelle." (Daniel Hermsdoff)

Daniel Hermsdoff

Les lycéens peuvent aussi compter sur les conseils de leurs proches et des professionnels des Centres d'informations et d'orientation. Il y a trois CIO en Vaucluse : à Avignon, Carpentras et Cavaillon. Vous trouverez toutes les coordonnées et les horaires d'ouverture sur le site de l'académie d'Aix-Marseille.

Les jeunes s'informent très tôt

Les jeunes peuvent également se rendre dans des forums post-bac, pour s'informer sur les différentes filières existantes.

Une rencontre sur l'enseignement supérieur est d'ailleurs organisée samedi 28 janvier, à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Les lycéens peuvent aussi participer à des "chats" sur internet, organisés par l'Onisep.

D'une manière générale, les lycéens se préoccupent tôt de leur orientation.

Bastien et Charles sont en terminale au lycée Saint-Joseph d'Avignon. Ils savent déjà ce qu'ils veulent faire plus tard.