Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les masques faits maison ne sont plus autorisés de l'école primaire au lycée

-
Par , France Bleu

Les enfants doivent obligatoirement porter des masques de catégorie 1 dès lundi à l'école, les modèles faits maisons ne sont plus autorisés dans le nouveau protocole sanitaire, qui a été renforcé pour faire face aux variants du coronavirus.

A partir de ce lundi, fini les masques faits maison à l’école
A partir de ce lundi, fini les masques faits maison à l’école © Radio France - Jean-François Fernandez

Le port du masque chirurgical ou grand public en tissu de catégorie 1 devient obligatoire à partir de ce lundi pour tous les élèves et le personnel encadrant. Les masques faits maison sont interdits dans les établissements scolaires, où le protocole sanitaire est renforcé pour lutter contre le Covid-19 et ses variants.

Quels masques doivent porter les élèves ?

Les élèves devront obligatoirement porter des masques chirurgicaux, ou en tissu industriel catégorie 1 (UNS1) mais fini les masques "maison".

Compte tenu de "l’apparition de variants du SARS-CoV-2 potentiellement plus transmissibles, seuls les masques chirurgicaux ou les masques 'grand public' de catégorie 1 peuvent être portés", précise le ministère de l'Education nationale qui a dévoilé le nouveau protocole sanitaire des établissements scolaires début février. Une tolérance était accordée jusqu'au 8 février. Désormais à l'école primaire, au collège et au lycée, tous les élèves et les adultes doivent porter un masque de catégorie 1. 

Les parents doivent fournir des masques à leurs enfants, mais le ministère dote les établissements en masques "grand public" de catégorie 1 afin qu’ils puissent être fournis aux élèves qui n’en disposeraient pas.  

Qu'est-ce qu'un masque de catégorie 1 ?

Les masques de catégorie 1 (UNS1) filtrent au moins 90% des particules émises d'une taille supérieure ou égale à 3 microns contrairement aux masques en faits maison ne filtrant que 70 % des aérosols.

"La quasi-totalité des masques industriels grand public ont des capacités filtrantes supérieures à 90%, c'est ce qu'on appelle les masques grand public de niveau 1. En revanche, le masque artisanal qu'on fabrique chez soi avec la meilleure intention, en respectant les normes Afnor (Association française de normalisation) pour le Haut conseil de santé publique n'offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires", expliquait Olivier Véran le 19 janvier dernier sur France Inter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces masques textiles, sont reconnaissables notamment par un logo dédié (UNS1), indiquant le nombre de lavages possibles et rappelant le taux de filtration. Leur fabrication a été validée par la Direction générale des armées en termes de performance : c'est pour cela que les masques en tissus faits maison, qui ne sont pas contrôlés, ne sont plus autorisés dans les établissements scolaires.

Un élève ne portant pas le masque peut-il être refusé à l’école ?

Les directeurs d’école et les chefs d’établissements peuvent refuser l’accès à l’établissement scolaire à un élève qui refuse explicitement de porter le masque, sauf en cas de dérogation pour raison médicale. Refuser de porter le masque va a l'encontre du caractère obligatoire de l’instruction et l’obligation d’assiduité, précise le ministère

Alors, que risque un élève en cas de non-respect ? Selon Le Parisien/Aujourd'hui en France aucune consigne n’aurait été donnée en direction des rectorats.  

Le masque à l’école est obligatoire depuis la rentrée du 2 novembre, pour les élèves de primaire, dès l’âge de 6 ans, ainsi que dans les collèges et les lycées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess