Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un film sur les incivilités réalisé par Les mille couleurs à Nîmes et les sapeurs-pompiers du Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les jeunes du quartier Pissevin-Valdegour à Nîmes jouent dans un film tourné par les sapeurs-pompiers du Gard. Il sera diffusé fin janvier dans les collèges du département. Un matériel pédagogique pour sensibiliser sur le stationnement anarchique qui gène les opérations de secours.

Tournage d’un film à Nîmes sur les incivilités par le SDIS du Gard.
Tournage d’un film à Nîmes sur les incivilités par le SDIS du Gard. © Radio France - Ludovic Labastrou

Une caméra du service communication du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) du Gard et six jeunes "acteurs" du quartier Pissevin-Valdegour à Nîmes. On y tournait ce lundi, les scènes d'un film de 2'30 qui sera diffusé par les sapeurs-pompiers dans les collèges du département fin janvier. L'idée, faire de la pédagogie autour d'incivilités qui peuvent avoir de graves conséquences pour les secours.

Un borne à incendie bloquée par une voiture, cela peut-être très grave

Un film qui pointera du doigt deux principales incivilités. : l'utilisation de pétards dans les locaux à poubelles, avec les conséquences qu'on imagine, mais surtout le stationnement anarchique, par exemple devant une borne à incendie qui gène considérablement le travail des secours. Pissevin-Valdegour, 17.000 habitants et un quartier où il y a peu de place pour se garer. 

"Les jeunes sont partis de leur vécu, les voitures garées n'importe comment, explique Marine Fouassier de l'association Les mille couleurs qui a encadré les jeunes acteurs. Mais se rendre compte qu'une voiture peut empêcher les sapeurs-pompiers d’accéder à la borne à incendie, leur a fait comprendre ce danger".

Reportage à Pissevin/Valdegour Nîmes

Feu de poubelles allumés à cause des pétards ou stationnement anarchique dans les rues de Pissevin-Valdegour à Nîmes, des incivilités qui gênent les secours. Les jeunes ont été associés, de l'écriture du scénario au tournage comme acteurs, indique Raouff Azzouz, directeur de association Les mille couleurs. "Ils doivent comprendre, et avec eux les autres jeunes du quartier, que les secours sauvent des vies et qu'il ne faut pas les en empêcher".

Raouff Azzouz, directeur des Mille couleurs à Nîmes.

Les plaintes pour agression ne progressent pas

Le SDIS du Gard s'investit beaucoup dans les quartiers. Notamment via des médiateurs qui y interviennent pour faire mieux comprendre le métier de sapeur-pompier "_Et pourquoi pas susciter des vocation_s", nous confie le colonel Eric Agrinier. 

En 2019, un film similaire a été tourné aux Près-Saint-Jean à Alès sur le thème "L". Depuis, le nombre de plaintes pour agressions n'a pas progressé ces derniers mois.

Jean-Michel Langlais, patron du Sdis 30.

Ismaïl, un des jeunes acteurs nîmois du film du Sdis 30.
Ismaïl, un des jeunes acteurs nîmois du film du Sdis 30. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess