Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les parents d’élèves du collège Diderot à Sorgues dénoncent l’exclusion d’un élève en situation de handicap

-
Par , France Bleu Vaucluse

Un élève de sixième en situation de handicap a été définitivement exclu. Lors d’une crise propre à son handicap il aurait tordu le doigt de son accompagnatrice. Les parents d’élèves trouvent la sanction disproportionnée.Pour la Direction Académique cette exclusion n'était que temporaire.

Le collège Denis Diderot à Sorgues intégre plusieurs élèves en situation de handicap
Le collège Denis Diderot à Sorgues intégre plusieurs élèves en situation de handicap © Radio France - JM Le Ray

Cet élève, Léo * âgé de 11 ans, souffre de TDAH, Trouble de l’Attention Avec Hyperactivité, qui le conduit à avoir parfois de brusques accès de colère quand il est dépassé par une situation donnée. C’est ce qui se serait passé mi-novembre, amenant le collège à exclure définitivement l’élève en conseil de discipline.

C’est totalement disproportionné ne cesse de répéter le conseil des parents d’élèves de Diderot. Il demande à la Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale que Léo puisse retourner en sixième, mais cette fois  au collège Voltaire toujours à Sorgues qui était le premier choix de ses parents.  Une perspective totalement  envisagée dés la mesure d'exclusion rétorque la Direction Académique de Vaucluse qui se défend de tout ostracisme surtout en matière d'accompagnement d'un élève en situation de handicap. La ré-scolarisation  a été l'objet "d'un soin particulier" explique le directeur académique adjoint avec de plus un changement programmé de son auxiliaire de vie scolaire. 

Finalement le jeune Léo a pu être inscrit cette semaine au collège Voltaire, il a pu reprendre les cours dès le mercredi 4 décembre, de plus dans une classe en horaires aménagés musique. L'enfant présentant un intérêt prononcé pour cette discipline artistique.

* le prénom a été changé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu