Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les parents d'élèves du Housseau-Brétignolles ne croient pas au miracle : leur école va fermer à la rentrée

-
Par , France Bleu Mayenne

L'école du Housseau-Brétignolles va fermer à la rentrée prochaine, et les annonces d'Emmanuel Macron n'y changeront rien selon les parents d'élèves.

L'école du Housseau-Brétignolles.
L'école du Housseau-Brétignolles. © Radio France - Charlotte Coutard

Le Housseau-Brétignolles, France

Je ne souhaite plus "avoir d'ici à la fin du quinquennat de nouvelles fermetures, ni d'hôpitaux, ni d'écoles sans l'accord du maire". La petite phrase est signée Emmanuel Macron, le président de la République s'est exprimé ce jeudi, pour faire des propositions après les deux mois du grand débat national. 

En Mayenne, deux écoles vont fermer à la rentrée prochaine, celle de Cigné-Ambrières et celle du Housseau-Bretignolles, rattachée en RPI - regroupement pédagogique intercommunal - avec Lassay-les-Châteaux. Les deux classes du Housseau-Bretignolles vont fermer, tous les enfants seront à Lassay-les-Châteaux. Et les parents d'élèves ne croient pas du tout à un retour en arrière.

"Pour nous c'est trop tard".

"Pour le Housseau, c'est foutu, c'est fini", estime Mickaël, le papa de Manoa, 8 ans. Comme tous les enfants, son fils est déjà inscrit à Lassay-les-Châteaux. Le fils de Claire va également poursuivre sa scolarité à Lassay, elle est résignée. "Pour nous c'est trop tard, c'est la fin de la commune.

"Il n'y aura plus rien dans le Housseau".

C'est aussi le sentiment de Cécile, elle est inquiète pour l'avenir de sa commune. "C'est trop tard, tous les parents ont pris les devants pour inscrire leurs enfants à Lassay. Il n'y aura plus rien dans le Housseau, il n'y a pas de comité des fêtes, les personnes âgées n'ont plus rien non plus, c'est mort", soupire t-elle.

"C'est la mort d'une commune quand il n'y a plus d'école".

Et selon Philippe, cela va dissuader des habitants de s'installer au Housseau-Bretignolles, "comme on dit toujours c'est la mort d'une commune quand il n'y a plus d'école. Savoir qu'il y a une école c'est un plus pour faire construire à un endroit. Nous on avait choisi de venir au Housseau parce qu'il y avait une école. Mais là il n'y aura plus rien du tout".

Pour le moment, rien ne change

La secrétaire la mairie raconte que les élus ont tout fait pour défendre l'école, "le maire et le conseil municipal se sont toujours battus pour maintenir l'école au Housseau Bretignolles".

La direction académique des services de l'éducation nationale explique que pour le moment, rien ne change, car le ministère n'a envoyé aucune directive officielle.