Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les parents du collège Lou Blazer à Montbéliard dénoncent la réorganisation arbitraire de la carte scolaire

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Manifestation timide en nombre mais forte en symbole. Une 30 aine de parents du collège Lou Blazer à Montbéliard ont marché vers l'antenne montbéliardaise du département du Doubs pour dénoncer la sectorisation arbitraire qui impose le transfert de 140 collégiens de leur quartier vers Voujeaucourt.

Les parents mobilisés devant leur collège à la Petite Hollande à Montbéliard
Les parents mobilisés devant leur collège à la Petite Hollande à Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

"Non à la sectorisation" "Oui à la concertation". Une petite trentaine de parents d'élèves du collège Lou Blazer à la Petite Hollande ont marché dans Montbéliard ce vendredi après-midi pour protester contre l'instauration d'un secteur scolaire unique entre leur collège de la ZUP et le collège de Voujeaucourt. 

La décision a été entérinée de manière unilatérale ce lundi par le conseil départemental du Doubs. Pour soulager le collège de la ZUP aujourd'hui surchargé (avec 680 élèves pour 580 places), le secteur unique prévoit de déplacer 140 enfants de Lou Blazer vers le collège de Voujeaucourt.

Les parents y sont opposés en raison des trajets imposés aux enfants, mais aussi parce qu'ils perdent l'accompagnement spécifique du réseau d'éducation prioritaire REP+. Ces parents dénoncent enfin le manque total de concertation.

"On aurait voulu qu'on discute autour d'une table" explique Sonia Nolly, présidente du conseil local FCPE

Hasna Abatouy, représentante FCPE sur le quartier et maman de trois enfants - Radio France
Hasna Abatouy, représentante FCPE sur le quartier et maman de trois enfants © Radio France - Christophe Beck

"Pourquoi faire de la route alors qu'on a un collège tout neuf à deux pas de chez nous " explique Hasma Abatouy, maman FCPE qui a deux enfants au collège et une enfants en primaire. "Et le réseau d'éducation prioritaire est un vrai plus en terme d'effectifs, d'enseignements et d'activités péri scolaire. Une qualité d'enseignement que nous ne retrouverons pas à Voujeaucourt." 

Le département a semble-t-il pris la mesure du choc de sa décision pour le quartier prioritaire de la Petite Hollande. La présidente Christine Bouquin a reçu une petite délégation de parents jeudi après-midi. "Peut-être l'amorce d'un virage dans ce dossier", explique Philippe Canalda, coordinateur de la FCPE pour le Pays de Montbéliard.  "En pleine campagne pour les élections municipales à Montbéliard, le sujet est devenu très politique avec des échanges d'amabilités plutôt musclées entre des représentants des listes LR et LREM". 

Une pétition contre cette sectorisation a été lancée sur le site change.org

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu