Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les partiels des étudiants en droit prévus à la Maison des examens d'Arcueil sont annulés

vendredi 11 mai 2018 à 8:27 - Mis à jour le vendredi 11 mai 2018 à 11:28 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Les examens des étudiants en droit de Nanterre qui avaient été délocalisés à la Maison des examens d'Arcueil ont été annulés ce vendredi. Ils n'auront pas lieu non plus samedi. Des étudiants opposés à la réforme de l'accès à l'université ont manifesté ce matin pour bloquer le centre d'examen.

Partiels annulés à la Maison des examens d'Arcueil.
Partiels annulés à la Maison des examens d'Arcueil. © Radio France - Solenne Le Hen

Arcueil, France

Les partiels des étudiants en droit de Nanterre qui avaient été délocalisés à la Maison des examens d'Arcueil (Val-de-Marne) n'auront finalement pas lieu. Ils ont été annulés pour aujourd'hui et pour demain samedi.  

L'ambiance était très tendue ce vendredi matin entre les 500 étudiants en droit de Nanterre qui voulaient passer leurs partiels au centre des examens et ceux qui protestaient contre la réforme de l'accès à l'université et qui avaient décidé de bloquer ce centre. 

Des CRS et des vigiles devant la Maison des examens d'Arcueil

Arrivés sur place aux environs de 07h00, les manifestants se sont retrouvés face à des CRS et à des vigiles.

Les policiers ont tenté de les empêcher d'entrer dans le centre d'examen. Ils ont utilisé des bombes lacrymogènes.

Une partie des étudiants a alors décidé de quitter les lieux et la décision a été prise de tout annuler pour ce vendredi et samedi.

Le président de l'université de Nanterre avait été obligé d'annuler une première fois ces examens pour cause de blocus il y a quelques jours. Il avait décidé de donner un devoir à la maison mais il avait aussi annoncé que des partiels seraient délocalisés. 

Le député Eric Coquerel soutient les étudiants grévistes

Le député de la France insoumise, Eric Coquerel, était devant le centre d'examen d'Arcueil ce vendredi matin pour soutenir les étudiants qui bloquaient le centre. Il a demandé à la préfecture de faire partir les CRS.