Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les professeurs du lycée de Gondecourt dans le Nord boycottent la rentrée ce lundi

dimanche 3 septembre 2017 à 22:16 Par Jeanne-Marie Marco et Winny Claret, France Bleu Nord et France Bleu

Pour dénoncer des emplois du temps complètement incohérents la majorité des professeurs du lycée de Gondecourt boycottent la rentrée ce lundi matin. Ils ne veulent pas accueillir les élèves dans ces conditions.

Le rectorat de Lille
Le rectorat de Lille © Maxppp - Sébastien Jarry

Gondecourt, France

La rentrée s'annonce inédite ce lundi matin au lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt près de Seclin dans le Nord. La majorité des professeurs (93 sur 110) de l'établissement n'ont pas l'intention de faire cours normalement. Ils dénoncent des emplois du temps "inacceptables".

Un prof d'espagnol pour des cours d'anglais

C'est vendredi dernier que les professeurs ont découvert leur emploi du temps pour l'année scolaire 2017-2018. Surprise, ils sont complètement incohérents et intenables "Madame la proviseure a dû annoncer que [...] les emplois du temps étaient, selon ses propres termes catastrophiques" explique Sylvie Fusco professeure de mathématiques au lycée.

En effet, toujours selon les professeurs rencontrés par France Bleu Nord " des classes sont supposées avoir cours six heures d'affilée dans la même discipline avec le même professeur [..] des professeurs sont invités à enseigner une autre discipline que la leur et s'accommoder d'emplois du temps absurdes et impossibles à mettre en oeuvre".

Le Rectorat mis en cause

Selon les professeurs "cela fait quatre ans que les conditions de rentrée [...] imposées par leurs Directions successives se placent sous le registre de l'amateurisme et de l'incohérence pédagogique". Le Rectorat, présent vendredi lors de la pré-rentrée à Gondecourt, aurait demandé aux enseignants de ne pas boycotter la rentrée et se laisserait quelques jours pour régler les problèmes d'emplois du temps.

Les enseignants ont demandé un report de la rentrée d'une semaine, demande selon eux rejetée par le Rectorat de l'académie de Lille.

Que vont faire les élèves ce lundi matin ?

Tous les enseignants ont prévu ce lundi matin d'être dans l'établissement pour demander des explications à la Direction. Ils n'ont pas l'intention d'accueillir normalement les 450 élèves de seconde attendus à 8h30.

À noter qu'en plein week-end, France Bleu Nord n'a pu entrer en contact ni avec la Direction du lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt ni avec le Rectorat de l'académie de Lille.